Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Nairac (château) appellation Barsac (Bordeaux) Deuxième Cru Sauternes (1855)

Nairac (château) appellation Barsac, Deuxième Cru Sauternes (classement de 1855) vin liquoreux : connu jusqu’à la Révolution sous le nom de Bourdieu de Durancau, le Château Nairac porte le nom du négociant bordelais huguenot qui fit édifier dès 1777 cette élégante demeure (une des plus belles demeures de Gironde). Elle se dresse en bordure de l’antique Grand chemin de Bordeaux à Toulouse, à l’entrée du village de Barsac (aujourd’hui sur la RN 113) à droite en venant de Bordeaux, rive gauche du Ciron.

Le vignoble de 17 ha (des vignes de 30 ans en moyenne) bien drainé et bien exposé bénéficie d’un sous-sol calcaire typique des bas de Barsac composé, pour certaines parcelles, de graves et pour d’autres de marnes calcaires.

L’encépagement est à 90% sémillon complété par le sauvignon (6 %) et la muscadelle (4 %).

La production moyenne annuelle est de 24 000 bouteilles.

Second vin : L’Esquisse de Nairac.

Une des plus belles demeures de Gironde

Originellement créé par André Durancau, le domaine fut acheté en 1759 par Elizabeth Prost qui le revend après l’avoir agrandi, 18 ans plus tard à Elysée Nairac. Le château sera acquis en 1972 par l’américain Thomas Heeter et son épouse Nicole Tari (fille de Nicolas Tari propriétaire de château Giscours). Le domaine qui comportait alors 14 ha s’étend par l’achat de 3 hectares supplémentaires  au domaine voisin, château Climens. D’importants travaux sont alors entrepris, une partie du vignoble est replanté, les chais rénovés et le château réhabilité ainsi que les magnifiques jardins. Depuis 1987 Nicole Tari-Heeter après son divorce reste seule propriétaire du domaine. Son fils Nicolas Heeter-Tari depuis 1993, dirige le domaine. Il est également propriétaire du château Giscours (Second Cru classé de Margaux), propriété de sa famille.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

nunc dolor. tempus commodo consectetur justo tristique non sed quis, felis