Noble Cuvée (Cuvée spéciale Lanson) Champagne : Lanson, c’est une histoire qui a commencé il y a plus de 250 et qui s’est concrétisée le jour où Nicolas-Louis Delamotte, Chevalier de Malte et fils de François, prend la direction de la Maison en 1798 et adopte comme emblème commercial la Croix de Malte.
En 1828, Nicolas-Louis Delamotte s’associe à Jean-Baptiste Lanson qui, en vertu d’un acte passé en 1837 avec la Veuve Delamotte, donne à la société le nom de Lanson et Cie. Après bien des mutations, la maison appartient aujourd’hui au groupe BCC (depuis 2006). Ce Groupe devait d’ailleurs prendre en 2010 une nouvelle dénomination : Lanson-BCC lors 250ème anniversaire de Lanson.

Fait important en Champagne, Lanson est l’une des rares Maisons qui ne pratique pas la fermentation malolactique. Ce choix, gage de fraîcheur et de développement optimal des arômes prédestine les cuvées à un bon vieillissement, leur permettant d’exprimer la richesse de leur palette aromatique.

Le style Lanson s’exprime aujourd’hui par une Cuvée de prestige : Noble Cuvée.

Noble Cuvée déclinée en trois

– Noble Cuvée Lanson Blanc de Blancs 1999 : 100 % chardonnay, 5 ans minimum de vieillissement. Crus : Avize, Cramant, Chouilly et Oger.

– Noble Cuvée Lanson Rosé : 62 %de chardonnay, 38 % de pinot noir. Avize au cœur de la Côte des Blancs constitue l’âme de cet assemblage avec les villages voisins : Oger, Le Mesnil sur Oger, Cramant et Chouilly. Quant aux pinots, ils proviennent de Verzenay et de Bouzy.

– Noble Cuvée Brut Millésimé : assemblage de 70 % de chardonnay et 30 % de pinot noir. Crus : assemblage de pinots noirs de Verzenay et de Bouzy, de Chardonnay d’Avize et de Cramant. Millésime 1998. Il est commercialisé dans un flacon utilisé par la Maison au XVIIIe siècle. Lanson a créé cette cuvée de prestige pour la première fois en 1979.