Olfaction (dégustation)

Olfaction (dégustation): activité du sens de l’odorat. Les arômes détectés directement par le nez le sont par olfaction. On peut ainsi apprécier par le nez (on parle du nez du vin) son intensité puis les nuances aromatiques. La puissance, la diversité et la finesse des arômes sont plus ou moins développées en fonction du cépage, du terroir, du millésime, du degré d’évolution du vin et parfois du type d’élevage, selon que le vin a été ou non élevé en fût de chêne.

La rétro-olfaction

Si les odeurs sont perçues au nez, les arômes le sont en bouche. Après avoir pris une gorgée de vin, le dégustateur l’oxygénera en aspirant de l’air tout en conservant le vin en bouche ce qu’on appelle le grumage. Il peut ainsi mieux identifier et décrire les arômes perçus.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

id nec ante. ut nunc libero. eget Praesent et,