Potensac (château) appellation Médoc (Bordeaux), vin rouge : le vignoble du château Potensac compte 57 ha réunissant trois parcelles (à l’origine, des domaines distincts) : Potensac, Lassalle et Gallais-Bellevue sur des coteaux graveleux et argilo-calcaire. Il est situé un cœur du Médoc sur la petite commune d’Ordonnac qui partage son territoire entre vignes, marais et forêts. Son encépagement (des vignes âgées de 25 à 30 ans) est dominé par le cabernet sauvignon (60%). le Merlot  qui occupe actuellement 25% devrait voir son pourcentage augmenter grâce aux prochaines replantations prévues.  Le cabernet franc est à 15%. Mais Potensac a la particularité de cultiver quelques rangs du vieux cépage carmenère, jadis répandu dans le Médoc mais qui a largement disparu aujourd’hui alors qu’il prospère au Chili.  Ce cru médocain mérite sa grande réputation. Rappelons que château Potensac  fut Cru Bourgeois exceptionnel jusqu’à la réforme de 2008. La propriété est gérée par la même équipe que celle du château Léoville Las Cases, Deuxième Cru classé (Saint-Julien-Beychevelle).

La production annuelle est d’environ 300 000 bouteilles.

Second vin : La Chapelle de Potensac.

Propriété de la famille Delon

Le château Potensac est un domaine très ancien du Médoc. Il appartient depuis fort longtemps à la famille Delon. A l’origine propriété de la famille Liquard, mais par mariage, il changea de main pour passer sous la direction de la famille Delon, de Paul et de son épouse Liquard à leur fils Michel Delon dans les années 1970. Depuis la mort de Michel Delon en 2000, la propriété est gérée par son fils Jean-Hubert Delon. La famille Delon (173e fortune française d’après le magazine Challenge, possède également château Léoville Las Cases à Saint-Julien-Beychevelle, le Clos du Marquis qui est maintenant un vin à part entière (ex second vin de  Léoville Las Cases) et le château Nénin à Pomerol.