Sable de Camargue (IGP), le Gris, le Gris de Gris et le Rosé

Sable de Camargue* en IGP (ex Vin de Pays des Sables du Golfe du Lion) produit à 94 % des vins Gris, Gris de Gris et Rosé

(gris pour leurs teintes très peu soutenues). Mais cette IGP Sable de Camargue va plus loin encore puisqu’elle s’est engagée à la fois dans une conversion de son vignoble au bio et dans l’obtention de l’AOP qui pourrait aboutir en 2018 ou 2019. Il est prévu que le cahier des charges interdira l’emploi d’herbicides sur les inter-rangs  (couloirs situés entre deux rangs de vignes), les fossés et les tournières (espace en bout de rang qui permet de faire demi-tour). 27 des 121 viticulteurs du syndicat des vins des Sables, en Camargue, sont d’ailleurs aujourd’hui en voie de conversion au bio ou à la haute valeur environnementale” (HVE) soit quelque 2000 ha de terres (sur près de 3000 aujourd’hui). Chaque année, nous sommes plus nombreux à nous engager dans des pratiques agricoles plus vertueuses explique Patrick Guiraud, président du syndicat de l’IGP Sable de Camargue. Dès à présent, l’IGP Sable de Camargue est le plus grand vignoble bio de France.

* La production de l’IGP Sable de Camargue se décompose ainsi : 83 % vin Gris, 12 % Gris de Gris, 2 % Rosé, 1 % Rouge, 1 % Blanc et 1 % VMQ Blanc (Vin Mousseux de Qualité). Les vins bénéficiant de l’IGP Sable de Camargue accompagnée de la mention sur lie doivent obligatoirement mentionner l’année de récolte sur l’étiquette.

IGP Sable de Camargue

les vignes de l’IGP Sable de Camargue sont exclusivement cultivées sur des sables dunaires du cordon littoral pratiquement dépourvu d’argile et de limons.

Au pays des chevaux, des taureaux, du riz et du sel

Dans cette Camargue connue pour ses chevaux à petite taille et à la robe gris clair, pour ses taureaux, sa culture du riz et sa production de sel, l’est aussi pour ses Vins de Sable. Ils rassemblent sur 3000 ha, 121 vignerons et 395 emplois réalisant en 2016 un chiffre d’affaires de 60 millions d’€. Une chance pour la Camargue d’avoir misé sur les Gris et les Rosés quand on sait que la consommation mondiale de vins tranquilles recule depuis quelques années alors qu’elle reste en croissance pour les vins rosés (la France est d’ailleurs et de loin, leader de la production et de la consommation de vins rosés dans le monde avec près de 31 % de la production mondiale et 35 % de la consommation mondiale). Nous faisons partie des gens qui montent dans le monde des vins (et notamment avec les vins Gris et Gris de Gris la plupart bio) peut affirmer avec raison Patrick Guiraud.

Des vignes jusqu’à 150 m de la mer

Le terroir est vraiment exceptionnel ! Il s’étend entre les étangs, la plaine de la Camargue, la plaine côtière de la petite Camargue, les lagunes, les roselières, les dunes et les pinèdes (pins parasols et pins maritimes). En limite nord sur l’ancien cordon dunaire de Montcalm, la vigne trouve son emplacement entre un entrelacs d’étangs saumâtres (la Marette, le Médard, l’étang du Roi, le Ponant…), incluant les lagunes salicoles des Salins d’Aigues-Mortes (capitale du Vin des Sables). Au sud, face à la mer, la vigne est à moins de 150 m du rivage au niveau du quatrième cordon dunaire, le dernier qui s’est formé. Elle s’enracine dans 60 cm de sable tirant sa nourriture dans une lentille d’eau douce, au-dessus de l’eau salée.

La zone de production de l’IGP Sable de Camargue s’étend sur 12 communes littorales des départements de l’Hérault, du Gard et des Bouches du Rhône.

Carte de l'IGP Sable de Camargue

Carte de l’IGP Sable de Camargue, 3000 ha entre les étangs, la plaine de la Camargue, la plaine côtière de la petite Camargue, les lagunes, les roselières, les dunes et les pinèdes.

Dans l’Hérault :

  • Frontignan,
  • Marseillan,
  • Mauguio,
  • Palavas-les-Flots,
  • Sète,
  • Vic-la-Gardiole,
  • Villeneuve-lès-Maguelone

Dans le Gard :

  • Le Grau-du-Roi,
  • Saint-Laurent-d’Aigouze,
  • Vauvert

Dans Les Bouches-du-Rhône :

  • Saintes-Maries-de-la-Mer

Un terroir constitué à 90 % de sable avec un peu d’eau au dessus d’une couche saumâtre

Comme on l’a vu, les vignes sont exclusivement cultivées sur des sables dunaires du cordon littoral pratiquement dépourvu d’argile et de limons (la fraction sableuse représentant quasiment 90 % de la masse). Le vignoble se nourrit grâce à une nappe en équilibre hydrostatique avec la mer, les lagunes et les canaux. Il peut puiser ses aliments dans une lentille d’eau douce alimentée uniquement par les précipitations qui surmonte une couche saumâtre

Des terres sableuses uniques au monde

Le sable constitue 90 % du terroir

Sur ce terroir de l’IGP Sable de Camargue, la fraction sableuse représente quasiment 90 % de la masse.

 Sur ces terres sableuses uniques au monde (un mètre au-dessous, la nappe d’eau salée est déjà là) il faut sans cesse drainer. Les domaines entretiennent  des canaux d’eau douce qu’on appelle ici les roubines avec des digues de protections, qui encerclent les vignes et les protègent de la salinité de la mer. Après les vendanges, pour éviter la formation de dunes par le mistral, la vigne est ensemencée de seigles et orges que viennent brouter pendant l’hiver des moutons  en transhumance de Haute Provence. Au printemps, tout est fauché, broyé et enfouis dans le sable constituant ainsi de « l’engrais vert » et évitant du même coup, l’utilisation d’herbicide.

Le climat méditerranéen ponctué de longues périodes de sécheresses est modéré par l’influence de la mer, des lagunes et des marais salants, cet ensemble déterminant une hygrométrie élevée qui régule les températures. Le vent qui joue un rôle essentiel se caractérise par un régime de brises marines rafraîchissante. Enfin, le mistral l’été et les vents d’est en hiver vont contribuer à façonner la côte en déplaçant en permanence les sables d’apports rhodaniens, marins et éoliens.

Cépages régionaux et apport de cépages nationaux 

En bouteille en verre allégée, la marque Les Embruns en IGP Sable de Camargue de Jeanjean (à partir de grenache, merlot, cabernet sauvignon, syrah et carignan)
avec étiquette 100 % recyclée et l’utilisation d’encre à l’eau, moins polluante pour l’environnement.

 Pour les Gris, les Gris de Gris et les Rosés (94 % de la production)

  •  Cépages principaux (70 %) : cabernet franc, cabernet sauvignon, carignan noir, carignan gris, cinsault, grenache noir, grenache gris, merlot, syrah.
  • Cépages secondaires : aubun, marselan, tempranillo (ainsi que les cépages prévus pour la production des Blancs).

Pour les Blancs (2 % de la production)

  • Cépages principaux (70 %): chardonnay, chenin, clairette, grenache, marsanne, muscat à petits grains, muscat d’alexandrie, roussanne, sauvignon, ugni blanc, viognier.
  • Cépages secondaires : carignan blanc, colombard, vermentino.

Pour les Rouges (4 % de la production)

  • Cépages principaux (70 %) : cabernet franc, cabernet sauvignon, grenache noir, merlot, marselan, syrah, petit verdot.
  • Cépages secondaires : alicante, aubun, carignan, tempranillo.

Un vignoble connu depuis le XIVe siècle

Les vignobles de Sables dans le Golfe du Lion étaient déjà connus au XIVe siècle en témoigne les nombreux documents et archives dont des lettres patentes de Charles VI en 1406 et de Charles VII en 1431. Mais leur véritable développement date des années 1880 lorsque la Compagnie des Salins du Midi entreprit la plantation de vignes dans les sables, d’Aigues-Mortes à Sainte-Marie-de-la-Mer, entre mer et lagunes, sur le lido qui sépare Sète de Marseillan, entre la Méditerranée et l’étang de Thau. On savait à l’époque que le sable protégeait la vigne du phylloxéra. Cette heureuse coïncidence correspondait d’ailleurs à une pratique locale. Lors du concours général agricole de Paris de 1897 était déjà mentionné Exploitation de Vignobles de Sables.

De quelques rangées de vigne à d’immenses domaines

Ici, les exploitations sont très diversifiées. Elles vont de la propriété de quelques rangées de vigne aux domaines familiaux jusqu’aux très grandes exploitations. Ainsi Listel (voir plus bas) dont le domaine s’étend sur 1600 ha couvre environ 60 % des surfaces de l’IGP. Son usine d’embouteillage traite 42 millions de bouteilles par an. La plupart des vignerons sont regroupés au sein de la coopérative Sabledoc (917 ha), de la Coopérative des vignerons des sables (474 ha) et des Grands domaines du littoral (1 624 ha) entité faisant partie Listel. Ces douze grands domaines tant en Camargue (Domaine de Jarras, du Bosquet, du Daladel, du Château Saint-Jean de la Pinède, du Château de Villeroy…qu’en Provence (Château La Gordonne…) sont la propriété de Paul-François Vranken avec un chiffre d’affaire en 2016 de près de 24 millions d’€ et un effectif moyen de 217 personnes. L’ensemble de ces vins sont mis en marché par Listel sous la marque Listel (81 %) ; le groupe Advini (Jeanjean) sous la marque Les Embruns (7 %) fruit depuis 2006 d’un partenariat avec huit vignerons pour gérer cette marque et produire des vins issus de l’agriculture biologique ; enfin, Grand Terroir sous la marque L’Or Gris (3 %). La vente directe quant à elle ne représente que 9 % des volumes.

Domaine Le Pive

Le vignoble du Domaine Le Pive (Jeanjean) encercle la chapelle de Pive, trésor d’architecture néo-romane du XIXe siècle (Photo Jeanjean)

  • Le Domaine Le Pive conduit en agriculture biologique, situé en Petite Camargue, zone anciennement occupée par des bras disparus du Rhône est la dernière acquisition de la famille Jeanjean. Le vignoble, d’un seul tenant est encadré de roubines (canaux) qui répartissent encore l’eau douce du Rhône sur toute la zone, et permettent ainsi de dessaler les sols. Brigitte Jeanjean est à la tête des Vignobles Jeanjean regroupant sept propriétés languedociennes. La famille est également actionnaire majoritaire du groupe Advini (avec entre autres, Ogier à Châteauneuf-du-Pape, Gassier en Côtes-de-Provence Sainte-Victoire, Rigal à Cahors, Antoine Moueix dans le Bordelais, Cazes dans le Roussillon).
  • Listel. L’origine du nom Listel vient du lieu-dit isle de Stel, petit îlot sableux aux pieds des remparts d’Aigues-Mortes.
    Listel (Bag in Box) Grain de Gris IGP Sable de Camargue

    Listel (Bag in Box) Grain de Gris IGP Sable de Camargue élaboré à partir de grenache, cinsault, merlot, cabernet.

    Dans les sables du Golfe du Lion, les domaines Listel possèdent aujourd’hui 3350 ha de terre, dont 1700 plantés de vignes avec deux grandes propriétés, à Aigues-Mortes, le domaine de Jarras (le plus grand domaine viticole d’Europe en Petite Camargue et entre Sète et Agde) et à Sète, le château de Villeroy. Listel vinifie au total 2500 ha soit 80 % des Vins des sables. C’est à Jarras que se trouvent les plus grandes parcelles d’Europe comme Saint Roman et Garibaldi. Jarras recèle également des vignes de grenache franc de pied (non greffées) et compte déjà 172 ha classés en viticulture biologique comme le Domaine de La Félicité ainsi que 430 ha en reconversion totale. On escompte que les Grands Domaines du Littoral auront en 2018 plus de 600 ha classés en viticulture biologique.

Listel, numéro 1 mondial du vin rosé

Rappelons qu’un accord a été conclu en 2014 entre Paul-François Vranken, PDG du groupe Vranken-Pommery Monopole, et Pierre Castel, PDG du groupe Castel pour devenir le numéro un mondial du vin rosé : Paul-François Vranken apportant les marques Listel en IGP Sable de Camargue (Listel est l’une des plus anciennes marques de vin de France. Elle fut créée en 1955) et Billette en AOC Côtes de Provence ainsi que l’outil industriel tandis que Castel mettait dans la balance 42 millions d’€. La nouvelle société baptisée Listel assurant la commercialisation tant en France qu’à l’international de ces deux marques avec un objectif de plus de 40 millions de bouteilles vendues chaque année.

20 médailles au Salon de l’agriculture 2017

Lors du dernier Salon de l’agriculture 2017, le Concours Général Agricole de Paris a récompensé d’une médaille 20 vins issus de l’IGP Sable de Camargue dont 8 en or et 11 en argent. 16 médailles ont été attribuées à 4 domaines sur le territoire de Terre de Camargue : le Domaine du Petit Chaumont, le Domaine Royal de Jarras, la SCA Sabledoc à Aigues-Mortes, et le Domaine du Sémaphore au Grau du Roi. Un point de plus pour accéder au statut d’AOP (AOP Sable de Camargue) !

le domaine du Petit Chaumont

Situé à la limite du Gard et de l’Hérault, au coeur de l’aire des Sables en Petite Camargue, le domaine du Petit Chaumont s’étend sur 120 ha. Depuis le Millésime 2012, les vins sont vinifiés selon la charte biologique, avec limitation des intrants, en particulier les sulfites, pour conserver au maximum les qualités naturelles des raisins.

Share
Share
Share