Suau (château Suau) Second Cru classé Sauternes (Barsac) Bordeaux

Suau (château Suau*) Second Cru classé de Sauternes (Barsac) Bordeaux, vin liquoreux : situé à la sortie sud de Barsac, le vignoble de 7 ha est à proximité des châteaux Broustet, Coutet et Nairac; des vignes de 50 ans d’âge, à 80 % sémillon, 10 % muscadelle, 10 % Sauvignon, toutes orientées à l’est sur sols de graves, d’argiles rouges et socle calcaire. Le type de culture est raisonné, les vendanges manuelles. Les vinifications sont traditionnelles et effectuées en fût de chêne.

Production annuelle est estimée à 20 000 bouteilles.

*A ne pas confondre avec le château homonyme, château Suau, domaine situé dans les appellations Côtes de Bordeaux et Côtes de Bordeaux-Cadillac qui comprend aujourd’hui 65 ha de vignes.

Corinne Biarnes, la troisième génération

Le château porte dès le XVIIe siècle le nom de son propriétaire, Elie de Suau, conseiller au parlement de Bordeaux et capitaine au régiment du Dauphin. En 1719, après son décès sans postérité, le domaine de Suau est repris par Charles de Tarneau (1669-1745), lieutenant général des armées de Louis XV. Sa fille, Angélique épousera en 1722, Pierre de Lur-Saluces propriétaire du château de Malle. Pendant la Révolution, la propriété est reprise par Garros, intendant du château d’Yquem, sous la direction de Joséphine de Lur-Saluces. En 1967, le vignoble seul est vendu, le dernier propriétaire conservant le château pour son usage personnel. L’acquéreur est Daniel Biarnes. Celui-ci décide de vinifier la production du domaine au château Navarro situé à Illats (dans l’appellation Graves) à environ 6 km du château Suau. En 2003, Corinne Biarnes* succède à son grand-père. Elle représente la troisième génération à la tête du château.

* Corinne Biarnes est également propriétaire du château Moulin de Ségurat en appellation Graves.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Praesent facilisis Nullam ipsum elit. nec odio Lorem ut at