Champagne Thiénot, Taissy (près de Reims) groupe Alain Thiénot : nul doute, il est armé de bonnes racines champenoises avec un grand père verrier (Je suis né dans une bouteille aime-t-il à dire !) et des parents notaires entre Reims et Epernay ! Et quel chemin ! Alain Thiénot possède aujourd’hui un groupe (un empire !) qui pèse 240 m d’€, représente 500 salariés, écoule 27 millions de bouteilles par an avec des filiales en Grande-Bretagne et aux USA ainsi que des bureaux en Allemagne ou à Hong Kong et des visées vers la Chine. Le groupe est établi à Taissy près de Reims dans des bâtiments ultra modernes. Alain Thiénot a commencé sa carrière dans la banque puis le courtage. En 1985, il fonde sa propre maison qui est à ce jour la plus jeune maison de Champagne avec une première acquisition, la marque Castille à Reims. Ainsi, depuis les 5 ha repris à Krug (sur Aÿ) , le vignoble s’est agrandi avec d’autres vignes au Mesnil-sur-Oger, à Damery, à Pierry et à Cumières. En tout, une trentaine d’hectares !

Après Marie Stuart et Joseph Perrier, Canard-Duchêne

Assisté de son chef de Cave Laurent Fedou*, présent depuis le début, la progression de la maison est fulgurante. En 1994, Alain Thiénot acquiert Marie Stuart puis Joseph Perrier en 1998. En 2003, c’est une marque prestigieuse qui rentre dans son escarcelle, Canard-Duchêne, un fleuron de 3,5 millions de cols cédé par LVMH et devenue l’une des fiertés du groupe. Dès 2002, la nouvelle identité graphique de la Maison évoque les champagnes Thiénot et non plus Alain Thiénot. Du vin d’un homme dit-il  nous sommes aujourd’hui passé au vin d’une Maison et d’une famille pourrait-on ajouter.

* Aujourd’hui chez Canard-Duchêne.

Stanislas et Garance

La famille est bien là, symbolisée par cette cuvée grand crue à Avize : La Vigne aux Gamins. Elle doit son nom à une parcelle d’un demi-hectare appelée ainsi à cause de ses deux enfants Stanislas et Garance qui travaillent aux côtés de leur père depuis 2003. Et quel plus beau cadeau Alain Thiénot pouvait-il leur faire que de créer une cuvée au nom de chacun d’eux ? C’est d’ailleurs eux qui en 2011 ont été les principaux protagonistes de la campagne de communication de la marque. Le capital est entièrement familial, réparti entre les trois. Stanislas est aujourd’hui le vice président du groupe, sans doute l’un des plus jeunes dans le monde du Champagne et Garance directrice de la communication et du marketing. La maison de Champagne Thiénot produit 350 000 bouteilles par an. Elle est présente, entre autres, en France chez Paul Bocuse et Anne-Sophie Pic, en Angleterre au Sketch de Pierre Gagnaire, chez Alain Ducasse au Dorchester, comme à l’atelier Joël Robuchon et chez Gordon Ramsay.

La gamme Thiénot

  • Thiénot Brut : 45 % chardonnay, 35 % pinot noir et 20 % pinot meunier dont 20 % de vins de réserve.
  • Thiénot Rosé : 45 % pinot noir dont 7 % de vins rouges de vieilles vignes, 35 % chardonnay et 20 % pinot meunier.
  • Thiénot Brut Vintage : 50 % chardonnay, 50 % pinot noir.
  • Cuvée Stanislas millésimé : Blanc de Blancs, 100 % chardonnay de la Côte des Blancs.
  • Cuvée Alain Thiénot millésimé: 60 % chardonnay Côte des Blancs, 40 % pinot noir Montagne de Reims
  • Cuvée Garance millésimé : Blanc de Noirs, 100 % pinot noir de la Montagne de Reims.
  • Cuvée Vigne aux gamins millésimé : 100 % Grand Cru chardonnay, vieilles vignes d’Avize.

A la tête du huitième groupe de Champagne, Alain Thiénot ne s’est pas contenté de ses terres champenoises, il a élargi son vignoble jusqu’au bordelais. Avec la Compagnie des Vins de Bordeaux et Gironde (CVBG Dourthe Kressmann). Alain Thiénot s’est offert en 2007 un des tout premiers opérateurs de Bordeaux, ce qui lui a permis de doubler son chiffre d’affaires. Il est vrai que dès 1980, il avait fait l’acquisition des châteaux Ricaud (Loupiac) et Rahoul (Graves). Pour Ricaud, l’anecdote veut qu’après avoir goûté le millésime 1929 dans un grand restaurant parisien, il ait décidé tout simplement d’acheter le château. Après ce fut Château Haut Gros Caillou (Saint-Emilion) et clin d’oeil à sa fille, Château La Garance (Graves). Aujourd’hui, le groupe Alain Thiénot contrôle 725 ha de vignes en Champagne, à Bordeaux et dans le Languedoc.