Vente des vins des Hospices de Beaune 2017, une vente record !

Cette 157e vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune 2017, dimanche 19 novembre, a été celle de tous les records* avec un total de 13,529 millions d’€ (8,4 million en 2016) pour 630 pièces de vin rouge et 157 de vin blanc*. Il s’agit tout simplement du meilleur résultat jamais réalisé pour la vente du Domaine des Hospices de Beaune. Et en prime, un nouveau record mondial atteint pour le Bâtard-Montrachet Grand Cru de la Cuvée Dames de Flandres qu’on a surenchéri jusqu’à 138.650 €.

*Soit au total 50 cuvées ainsi que deux alcools vendus à l’hectolitre. Chaque cuvée étant subdivisée en séries de plusieurs tonneaux appelés pièces en Bourgogne (228 litres).

Hospices de Beaune vente aux enchères 2017 (Photo FC)

Cette 157e vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune 2017 a été celle de tous les records (Photo FC)

La pièce des Présidents achetée par la Maison Albert Bichot et un amateur chinois

Piece des Présidents

La pièce des Présidents achetée par la Maison Albert Bichot et un amateur chinois, 420.000 €

La Pièce des Présidents a été achetée au profit cette année de 3 œuvres caritatives* pour 420.000 €, second meilleur prix jamais réalisé. Ce Corton Grand Cru Clos du Roi, Cuvée des Présidents, a été remporté par la maison Albert Bichot et un amateur chinois. Par ailleurs, Albert Bichot a confirmé son rang de 1er acheteur avec l’acquisition de 115 pièces pour un montant de 1 746 600 €.

* Depuis le millésime 1945, les ventes des vins sont présidées par un ou des Présidents d’Honneur. Cette année, ce fut Agnès b et l’actrice Julie Depardieu qui représentaient la Fondation Tara Expéditions, Marc-Olivier Fogiel parrain de la Fédération pour la Recherche sur le cerveau et Charles Aznavour au profit de la fondation pour la Recherche sur Alzheimer.

Le top 10 des meilleures enchères des Hospices de Beaune 2017

(A part la Cuvée des Présidents, les estimations tournaient entre 50 et 75.000 €)

  • Corton Grand Cru-Clos du Roi (Cuvée des Présidents) : 420.000€

La baronne Du Baÿ, fille du Docteur Peste qui officia à l’Hôtel-Dieu, fit don de son vivant en 1924 de parcelles de vignes sur l’affinage d’Aloxe-Corton. Depuis 2007, cette Cuvée est vinifiée individuellement. Cela permet de faire ressortir de manière exceptionnelle l’expression du terroir de ce Corton Clos du Roi Grand Cru, réputé pour produire des vins délicatement structurés et dotés d’une grande longévité. Des vignes de pinot noir plantées il y a 40 ans ou plus, représentent 45 % de cette cuvée, le reste étant âgé de 26 ou 14 ans.

Montagne de Corton. A gauche, le village de Pernand-Vergelesses. Le Clos du Roy se situe vers la droite en limite du bois sous Le Corton (Photo FC)

  • Bâtard Montrachet Grand Cru (Cuvée Dames de Flandres) : 138.650€
  • Bâtard Montrachet Grand Cru (Cuvée Dames de Flandres) : 123.375€
  • Bâtard-Montrachet Grand Cru (Cuvée Dames de Flandres) : 117.500€

Le vignoble, planté en 1974, a été acquis par les Hospices de Beaune en 1989. Il a été nommé Dames de Flandres en commémoration des origines de la communauté des Sœurs qui s’occupèrent au fil des siècles des patients de l’Hôtel-Dieu. Les vignes sont plantées sur la commune de Chassagne-Montrachet. Elles donnent régulièrement un grand vin blanc qui séduit par sa minéralité, sa longueur en bouche, son aptitude au vieillissement et sa complexité exceptionnelle.

Bâtard-Montrachet (Photo FC)

Le vignoble, planté en 1974, a été acquis par les Hospices de Beaune en 1989 (Photo FC)

  • Clos de la Roche Grand Cru (Cuvée Cyrot-Chaudron) : 94.000€
  • Clos de la Roche Grand Cru (Cuvée Cyrot-Chaudron) : 94.000€

Une donation de Monsieur et Madame Cyrot-Chaudron permit l’achat de rangées de vignes au cœur de la pente douce de la colline des Grands Crus, entre Morey-Saint-Denis et Gevrey-Chambertin. C’est ainsi qu’en 1991, le Clos de la Roche devint le deuxième vignoble de la Côte de Nuits à être acquis par les Hospices, après le Mazis Chambertin en 1976. Les deux tiers des vignes ont été plantés en 1972 ou avant. La rareté et la beauté de ce vin en font année après année l’une des Cuvées les plus convoitées.

  • Clos de la Roche Grand Cru (Cuvée Georges Kritter) : 88.125€
  • Clos de la Roche Grand Cru (Cuvée Cyrot-Chaudron) : 88.125€
  • Clos de la Roche Grand Cru (Cuvée Cyrot-Chaudron) : 88.125€
  • Clos de la Roche Grand Cru (Cuvée Georges Kritter) :  84.600€

Georges Kritter était le cousin et l’ami d’enfance de feu André Boisseaux. Ils travaillèrent de concert pendant 40 ans à la tête de Patriarche Père et Fils, négociant-éleveur à Beaune. Pendant plusieurs décennies, André Boisseaux acheta régulièrement le premier lot de la vente des vins des Hospices, et en fut le plus important acquéreur. Le legs effectué par la veuve de Georges Kritter permit aux Hospices d’acquérir en 1991 des vignes de Clos de la Roche (se reporter à la section Clos de la Roche Cuvée Cyrot-Chaudron).

Des acheteurs venus de 18 pays

Ludivine Griveau (Photo FC)

Ludivine Griveau, Régisseur du Domaine des Hospices de Beaune, est le maître d’oeuvre de cette vendange 2017 (ici lors de la conférence de presse précédent la vente, le 19 novembre ) Photo FC

Agathe de Saint Céran, Spécialiste Département Vin chez Christie’s : un excellent résultat a été atteint cette année de €13,5millions, notamment grâce à un important travail de promotion dans le monde entier, à Paris, Londres, Shanghai, Hong-Kong, Tokyo, Los Angeles, Bordeaux et Beijing, ce qui s’est reflété pendant les six heures de vente dans une salle active et dynamique où Christie’s était heureux d’accueillir des acheteurs de 18 pays différents.

Jasper Morris, Consultant Vin chez Christie’s : nous devons cet excellent résultat en grande partie au travail de Ludivine Griveau et de son équipe, de produire des vins de qualité supérieure. Cela a été un plaisir de goûter un tel cépage à travers 787 pièces, ce qui a été reflété par la très forte participation internationale à la 157ème vente des Hospices de Beaune.

Devant les Hospices de Beaune (Photo FC)

Ce 19 novembre 2017, avait lieu la 157e vente des Hospices de Beaune. Cet événement attire la foule des grands jours (Photo FC)

Share
Share
Share