Acidité volatile

Acidité volatile : l’acidité volatile d’un vin est constituée par la partie des acides gras comme l’acide acétique appartenant à la série des acides qui se trouvent dans le vin soit à l’état libre, soit à l’état salifié. L’acidité volatile donne au vin du bouquet. Mais lorsque la dose d’acide est trop importante, le vin devient trouble et piqué (vinaigré). Ainsi, l’acidité volatile doit-elle être inférieure à 0,60 g/l  sinon elle affecte les arômes et durcit la fin de la dégustation.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

risus Praesent odio porta. felis in Donec