Beaujolais-Villages rouge AOC : cette appellation regroupe 6 300 ha et 1250 vignerons. Ce sont eux qui donnent vie aux Beaujolais-Villages, première appellation en France à avoir utilisé le terme  villages. Il s’agit de 38 communes du Rhône et de la Saône-et-Loire, et trois zones géographiques exposées en général est-sud-est, aux spécificités marquées offrant des vins fruités et charnus qui reflètent les caractères de leurs terroirs :

– la zone sud adossée aux monts de la Haute-Azergues aux vins très fruités ;

– la zone centrale jouxtant les aires de Brouilly et Regnié. Les vins ici sont de nature plus structurée ;

– le secteur des crus (la partie la plus septentrionale). C’est là que se trouvent les vins les plus charpentés, de vrais vins de garde offrant avec les années, une belle rondeur en bouche.

Issus de sols granitiques et sableux, les Beaujolais-Villages présentent une robe intense, avec des reflets cerise ou grenat, et révèlent au nez des arômes de fruits rouges où dominent le cassis et la fraise. Si un tiers de la production est proposé en Beaujolais-villages nouveau, l’appellation tient également son rang en vin de garde.

Elle produit 41 millions de bouteilles soit 25 % de la totalité de la production beaujolaise.