Beaumes-de-Venise AOC (Rhône), appellation des Côtes du Rhône  méridionales, vin rouge : ce quatorzième cru des Côtes du Rhône, entrait en 2006 dans la cour des grands aux côtés des Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Tavel etc. L’appellation qui tire son nom des grottes naturelles (beaumes) aux portes de la commune se situe dans le département du Vaucluse, au nord-est d’Avignon. Elle s’est fait d’abord connaître par son muscat (Muscat de Beaumes-de-Venise) sans doute l’un des meilleurs de France.

Les 541 ha de son vignoble sur des sols à base de marnes s’étagent entre 100 et 600 m d’altitude, profitant d’un climat chaud protégée du mistral par les dentelles de Montmirail. L’appellation produit exclusivement des vins rouges élaborés à partir du grenache (50 % de l’encépagement), de la syrah (25 %), complétés  de cinsault et de mourvèdre. Ce sont des vins puissants exhalant des arômes de cerise, de myrtille, de mûre, de réglisse et d’épices qui se gardent aisément 4 ans. Ici les vendanges sont manuelles et les rendements limités. Beaucoup de vignerons (100 % des vins sont mis en bouteilles dans l’aire d’appellation) travaillent la vigne en culture raisonnée. D’ailleurs, la Cave des Vignerons a été la première en vallée du Rhône à détenir une norme environnementale.