Brillat-Savarin (Anthelme) : ce magistrat de profession, surnommé le roi des gastronomes est né dans le Bugey, à Belley, le 1er avril 1755. Avec son ouvrage au retentissant succès la Physiologie du goût paru quelques mois avant sa mort en 1826, il érigeait la gastronomie à la fois en sciences et en dignité culturelle. Ces méditations gastronomiques sont une série de causeries, mêlées d’aphorismes, d’anecdotes et de conseil culinaires. Ses bons mots sont encore dans toutes les mémoires. A titre d’exemple, celui-ci :

Monsieur le conseiller (il était alors conseiller à la cour de cassation), lequel préférez-vous du Bourgogne ou du Bordeaux ?

Madame, répondit Brillat-Savarin, c’est un procès dont j’ai tant plaisir à visiter les pièces que j’ajourne toujours sous huitaine la prononciation de l’arrêt.