Camensac (château) Haut-Médoc (Bordeaux) Cinquième Cru

Camensac (château), AOC. Haut-Médoc (Bordeaux), Cinquième Cru (classement de 1855)  vin rouge : le vignoble  est situé en lisière de l’appellation Saint-Julien, sur le terroir de la commune de Saint-Laurent-du-Médoc. Ses 75 ha séparés en deux lots, l’un, le plus important autour du château, l’autre à 1 km plus au nord-ouest, occupent   ce qui constitue sans doute la plus belle croupe de la commune.  Le domaine est assis sur des sols pentus de graves profondes qui assurent un excellent écoulement des eaux pluviales, conforté par un drainage complémentaire et un curage régulier des fossés. Il est planté à 60 % de cabernet sauvignon et 40 % de merlot.

La production annuelle est estimée à 280 000 bouteilles.

Second vin : La closerie de Camensac.

Cela fait déjà plusieurs siècles que la vigne est apparue à Camensac autour d’une chartreuse dont l’origine remonte au XVIIIe siècle. Depuis, seules 4 familles se sont succédé en tant que propriétaires du cru. Les actuels propriétaires ont acquis Camensac en 1964. La famille Forner est à l’origine d’un  renouveau  incontestable.  Les années qui ont suivi leur installation au Château ont vu la mise en oeuvre d’un vaste plan de rénovation, avec la création d’un outil de production ultramoderne à la dimension de l’exploitation et la restauration des bâtiments techniques. Il faut noter également la remarquable rénovation de la demeure elle-même, une chartreuse  à la ravissante simplicité, flanquée de part et d’autre de bâtiments d’exploitation. Aujourd’hui, la famille Forner a vendu ses parts dans Camensac à leurs associés, Jean Merlaut (groupe Bernard Taillan) et à sa nièce Céline Villars-Foubet. Les Forner se rabattront sans doute sur un autre de leurs joyaux viticoles,  Marquès de Cacerès, l’un des vins espagnols les plus connus, en appellation Rioja.

Share

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Share
Share