Du champagne anglais ?

Récolte de pinot noir chez Woodchurch Estate dans le Kent
Récolte de pinot noir chez Woodchurch Estate dans le Kent

A quand du champagne anglais ? Il a été calculé qu’une augmentation de 1° faisait remonter la limite de la production agricole jusqu’à 200 km plus au nord. On peut donc penser que l’Angleterre (le premier marché consommateur de champagne, derrière la France) et notamment le sud de Londres (Kent, Sussex, Hampshire), réunit toutes les conditions pour concurrencer le vignoble Champenois (même sol crayeux, même couche argilo-calcaire, même humidité, mêmes conditions climatiques). Pour rassurer les Champenois, il fallut une déclaration sans équivoque en 2013, du CIVC* : L’aire d’appellation contrôlée ne se déplacera jamais en Angleterre ni ailleurs. La Champagne en Angleterre non mais les champenois oui. Taittinger vient d’investir 69 ha dans le Kent pour y produire du sparkling wine, Champagne styled of course !

*Comité interprofessionnel des vins de Champagne (ou Comité Champagne)

Chapel Down (près de Tenterden dans le Kent)
Chapel Down (près de Tenterden dans le Kent), domaine de 41 ha de pinot noir, chardonnay et meunier

Plus de la moitié des vignes dédiées aux effervescents

Josh Donaghay-Spire, oenologue de Chapel Down
Josh Donaghay-Spire, oenologue de Chapel Down formé en Champagne

D’ailleurs depuis quelques années, les anglais s’y sont mis grâce à quelques grands domaines du Kent, du Sussex et du Hampshire. Parmi eux, des noms très connus comme Nyetimber (dans le Sussex à Chiltington, certainement le domaine le plus prestigieux du Royaume-Uni),  Ridgeview (à Ditchling Common dans le Sussex), Chapel Down (près de Tenterden dans le Kent) ou toujours dans le Kent, l’un des meilleurs producteurs aujourd’hui de sparkling wine, Woodchurch Estate à Woodchurch. Profitant à plein du réchauffement climatique, ils ont planté à l’identique du chardonnay,  du pinot noir et du meunier sur un foncier bien moins cher qu’en Champagne. L’Angleterre consacre aujourd’hui plus de la moitié de son vignoble aux effervescents, de très corrects sparkling wines Champagne styled vendus en moyenne 30 £ mais pouvant atteindre jusqu’à 170 £. On y trouve des Classic Cuvee, Blanc de Blancs, Blanc de Noirs, Rosé, Rosé de Noirs, Demi-Sec et même des cuvées millésimées. Un marché qui est en plein essor et qui ne profite pas seulement qu’au Champagne !

Le Blanc de Blancs 2010,100 % chardonnay de Chapel Down
Le Blanc de Blancs 2010,100 % chardonnay de Chapel Down dans le Kent vendu 30 £ sur place

Prosecco en tête sur le marché britannique

Selon une étude récente du cabinet américain IRI, le prosecco (nom d’un cépage), vin effervescent italien originaire de Vénétie a dépassé en valeur et en volume le Champagne pour la première fois au Royaume-Uni. C’est un vin tendance et bien meilleur marché que le Champagne. Il a vu ses ventes au Royaume-Uni bondir de 72 % en un an pour atteindre 479 millions d’€  alors que celles de champagne n’ont progressé que de 1,2 % pour 353 millions d’€. L’étude précise que les deux marques de Champagne les plus populaires au Royaume-Uni que sont Moët et Lanson, n’ont pas eu à souffrir de cette désaffection qui a d’avantage touché les champagnes d’entrée de gamme. Quant au dernier acteur sur ce marché des effervescents, le Cava espagnol, il est en pleine dégringolade avec une chute de 11,1 % de ses ventes en valeur et de 16,5 % en volume.

Le prosecco a dépassé le Champagne sur le marché britannique
Le prosecco a dépassé le Champagne sur le marché britannique (Tesco, Wickford, Essex, décembre 2015) Photo FC

La Maison de Champagne Taittinger investit le Kent

C’est une première, la première fois qu’une maison de Champagne investit en Grande-Bretagne pour produire un vin effervescent. Ils se sont mis à deux, la Maison de Champagne Taittinger de Reims à hauteur de 55 % et Hatch Mansfield, société viticole britannique afin d’acquérir des terres près de Chilham, dans le  Kent à Stone Stile Farm : 69 ha situés sur un coteau exposé au sud, entre Canterbury et Ashford. De la pomme et des prunes, on passera donc à partir de 2017, à la vigne, changement climatique aidant, en plantant chardonnay, pinot noir et meunier avec pour objectif, une production de 300 000 bouteilles par an. Première récolte 2020, premières bouteilles 2021. Le domaine prend le nom de Domaine Evremond, en hommage à Charles de Saint-Evremond (1614-1703), soldat, essayiste et bon vivant enterré à l’abbaye de Westminster. Il aurait popularisé le champagne à la cour du roi Charles II.

10 millions de cols effervescents en 2020

Nous pensons que nous pouvons produire un vin pétillant anglais de grande qualité en nous inspirant de notre expertise de 80 ans dans la production viticole. Notre but est de faire un vrai produit d’excellence dans un climat britannique de plus en plus tempéré, sans le comparer au champagne ou à tout autre vin mousseux. Avec une telle déclaration, Pierre-Emmanuel Taittinger fait passer l’Angleterre à l’ère prometteuse d’un futur grand pays producteur de vins effervescents. D’ailleurs l’objectif des producteurs anglais s’affiche clairement : 10 millions de cols effervescents en 2020.

Pierre-Emmanuel Taittinger (deuxième à gauche) et ses associés dans l’achat de 69 ha à Stone Stile Farm dans le Kent
Pierre-Emmanuel Taittinger (deuxième à gauche) et ses associés dans l’achat de 69 ha à Stone Stile Farm dans le Kent, un domaine qui sera planté de pinot noir, de chardonnay et de meunier pour produire un sparkling wine premium (Domaine Evremond, joint venture entre le Champagne Taittinger et Hatch Mansfield Ltd, une société britannique spécialisée dans le vin).