Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Charles Lafitte (maison de Champagne)

Charles Lafitte (Champagne) : le Champagne Charles Lafitte  dont le siège social est à Tours sur Marne est née de la rencontre de deux maisons.

Charles Lafitte & Cie était au départ une maison de Cognac. De nombreuses maisons de Champagne faisaient alors appel à elle pour  fournir les « esprits de Cognac » entrant dans la composition des liqueurs d’expédition des cuvées.

Au début du XIXe siècle, la société rémoise Goulet Frères commercialisait de la laine et fabriquait des couvertures. C’est en 1834 que François André Goulet diversifia ses activités, se lançant dans l’élaboration des vins de Champagne en fûts et bouteilles.
En 1867, George Goulet prit la décision de garder la Maison de Champagne. La marque connaissait son âge d’or pendant les années folles. Mais il fallut attendre 1983 pour que les premières bouteilles de champagne Charles Lafitte apparaissent sur les marchés européens. Cette rencontre donnera naissance à  collection anniversaire 1834 élaborée par Sabrina Roussel, Chef de Caves.   Depuis1983, la maison fait partie du groupe champenois Vranken-Monopole.

Charles Lafitte propose trois gammes de Champagne :

Grande Cuvée (en Brut, en Millésimé et en Rosé) ;

E.O. 1834 (à sa création, le Brut E.O. 1834 était réservé aux pays d’Extrême Orient d’où son monogramme), cuvée déclinée en Blanc de Blancs, en Blanc de Noirs et en Rosé.

Orgueil de France (issu exclusivement de Grands Crus de la Côte de Blancs et du Mesnil pour les chardonnays; de la Montagne de Reims, de Mailly,  de Verzy, d’Ambonnay et de Bouzy pour le pinot noir et le pinot meunier).

La maison vend environ, 1,3 millions de bouteilles par an.

Elle est présidée par Paul-François Vranken et dirigée par Dominique Pichart.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

commodo dolor libero dapibus tristique ut Curabitur suscipit