Cos-Labory (château), AOC Saint-Estèphe (Médoc, Bordeaux), Cinquième Cru (classement de 1855), vin rouge : le nom de Cos-Labory vient comme dans Cos d’Estournel (voir plus haut) du vieux gascon qui signifie colline de cailloux. C’est sur cette colline, une croupe graveleuse qui longe la route allant de Château Lafitte-Rothschild à Cos, que Cos-Labory possède  une parcelle de 3 ha. Les 18 ha du domaine sont d’ailleurs divisés en trois parcelles assez différentes les une des autres avec des sols  de graves, de calcaire et d’argile. L’encépagement est composé de cabernet sauvignon (55 %), de merlot (35 %), de cabernet franc (10 %).

La production annuelle est estimée à 120 000 bouteilles.

Second vin : Le Charme Labory.

Le vignoble de Cos Labory appartenait autrefois au domaine du Château Cos d’Estournel,  dont il fut séparé à la Révolution française. Propriété de François Labory qui lui donna son nom, il fut racheté en 1845 par Louis-Gaspard d’Estournel qui presque ruiné dut le revendre 7 ans plus tard à un banquier anglais, Charles Martyns.

Son propriétaire actuel est Bernard Audoy et sa famille. Bernard Audoy est membre de l’Académie du Vin de Bordeaux, de la Commanderie du Bontemps du Médoc et des Graves ainsi que de l’Union des Grands Crus de Bordeaux.