Coteaux varois en Provence AOC

Coteaux varois en Provence AOC, vins rouges, rosés, blancs : le vignoble  s’étend sur 1700 ha, au nord de Toulon, de Brignoles jusqu’à Saint -Maximin à l’ouest, au pied du massif de la Sainte-Baume. En fait, l’appellation s’intercale entre les Coteaux d’Aix-en-Provence et les Côtes de Provence, sur vingt-huit communes du département du Var. Elle produit 55 % de rosé, 40% de rouge et seulement 5 % de blanc. Les qualités particulières à ce vignoble proviennent sans doute de son climat relativement frais, protégé des influences méditerranéennes par la Sainte-Baume et les collines de Toulon.

Les vins rouges sont en constante progression grâce aux remarquables résultats obtenus par l’utilisation du cabernet sauvignon (limité à 20 %) avec les 2 cépages traditionnels à la région : grenache et syrah à hauteur de 80 %. Ces vins aux arômes de fruits noirs, d’épices et de garrigue, s’épanouissent entre 3 et 5 ans. Les rosés issus à 70 % du couple grenache et  cinsault expriment des notes fruitées et acidulées. Ils sont à boire jeunes comme d’ailleurs les blancs à base de rolle principalement. Tous ces vins s’apparentent étroitement aux Côtes de Provence.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

accumsan porta. Phasellus et, nec dolor in libero odio ut felis