Coteaux varois en Provence AOC, vins rouges, rosés, blancs : le vignoble  s’étend sur 1700 ha, au nord de Toulon, de Brignoles jusqu’à Saint -Maximin à l’ouest, au pied du massif de la Sainte-Baume. En fait, l’appellation s’intercale entre les Coteaux d’Aix-en-Provence et les Côtes de Provence, sur vingt-huit communes du département du Var. Elle produit 55 % de rosé, 40% de rouge et seulement 5 % de blanc. Les qualités particulières à ce vignoble proviennent sans doute de son climat relativement frais, protégé des influences méditerranéennes par la Sainte-Baume et les collines de Toulon.

Les vins rouges sont en constante progression grâce aux remarquables résultats obtenus par l’utilisation du cabernet sauvignon (limité à 20 %) avec les 2 cépages traditionnels à la région : grenache et syrah à hauteur de 80 %. Ces vins aux arômes de fruits noirs, d’épices et de garrigue, s’épanouissent entre 3 et 5 ans. Les rosés issus à 70 % du couple grenache et  cinsault expriment des notes fruitées et acidulées. Ils sont à boire jeunes comme d’ailleurs les blancs à base de rolle principalement. Tous ces vins s’apparentent étroitement aux Côtes de Provence.