Electrodyalise (procédé de stabilisation tartrique du vin)

Électrodyalise : procédé de stabilisation tartrique du vin en utilisant l’electrodyalise. Il permet d’éviter l’apparition des dépôts de tartre qui se forment très souvent dans les bouteilles. Ils sont peu appréciés des consommateurs qui les assimilent à des défauts. Pour limiter ce phénomène, jusqu’à présent on utilisait un traitement par le froid (Le vin refroidi entre – 4° et 0°  provoque la précipitation de l’acide tartrique). Mais ce procédé est loin d’être performant, notamment pour les vins rouges où la précipitation des sels n’est pas complète.

L’électrodyalise* consiste à extraire certains ions (dans le vin, l’acide tartrique est présent sous forme d’ion bitartrade et d’ion tartrate) d’une solution par migration au travers de membranes sélectives soumises à un champ électrique, avec des résultats très probants.

*Une unité d’électrodyalise peut être mobile.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

justo non tempus neque. Aenean fringilla venenatis elementum Praesent odio