Extra-dry (Champagne)

Extra-dry (Champagne) :   de 12 à 20 g/l  de sucre ajouté. Ces différentes quantités permettent d’élaborer les différents niveaux de goût, plus ou moins dosés, c’est-à-dire plus ou moins sucrés, définis  dans l’Union européenne. Dans le Champagne, il faut savoir en effet que le dégorgement a laissé dans la bouteille un vide qu’il faut  combler. De plus, l’acidité naturelle du vin et du gaz carbonique étant élevée, il est nécessaire d’édulcorer le contenu, selon que l’on désire obtenir un vin extra-brutbrut naturebrutextra-drysecdemi-sec ou  doux. Ce rôle est dévolue à la « liqueur d’expédition » (ou « liqueur de dosage »), un mélange de sucre de canne très pur et de vieux vins de Champagne adapté à chaque cuvée.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

mattis venenatis, elit. Donec vel, Phasellus venenatis ante. id, id