Givry, AOC, appellation de la Côte Chalonnaise (Bourgogne), vins rouges, blancs : cette petite cité du XVIIIe siècle, à 6 km au sud de Mercurey, est connue pour son vin rouge assez corsé, que l’on dit avoir été le vin préféré d’Henri IV. S’il s’apparente au Mercurey par le bouquet et par la finesse, il est toutefois plus léger et plus commun. C’est un vin vigoureux et tannique, apte à un bon vieillissement. N’ayant pas la notoriété de ce dernier, les prix sont beaucoup plus abordables, offrant un excellent rapport qualité/prix. Les quelque 280 ha en production se concentrent sur la commune de Givry mais débordent également sur celles de Dracy-le-Fort et Jambles.  Avec 70 % de la production commercialisée en bouteilles par les vignerons, c’est l’appellation la plus vendue par les propriétés en Bourgogne. Les vins rouges issus du pinot noir sont de couleur pourpre. Ils ont un nez de fruits rouges, de cassis avec une pointe vanillée, de noyau et de kirsch. Ils se gardent de 5 à 8 ans. Les blancs (17 % de la production) issus du chardonnay possèdent des arômes miellés et citronnés. Ils rappellent le tilleul et la noisette. Ils se boivent entre 3 et 6 ans.

26 premiers crus (ou climats classés)

–         A Vigne rouge

–         Cellier aux Moines

–         Clos Charlé

–         Clos de la Barraude

–         Clos du Cras long

–         Clos du Vernoy

–         Clos Jus

–         Clos Marceaux

–         Clos Marole

–         Clos Saint-Paul

–         Clos Saint-Pierre

–         Clos Salomon

–         Crauzot

–         Cremillons

–         En Choue

–         La grande Berge

–         La Plante

–         Le Paradis

–         Le petit Pretan

–         Le Vigron

–         Les Bois Chevaux

–         Les Bois Gautiers

–         Les grandes Vignes

–         Les grands Prétans

–         Petit Marole

–         Servoisine