Grolleau (cépage rouge) : il est originaire de Touraine. On lui attribue une bonne dizaine de synonymes comme groslot, pineau de Saumur, gamay de Châtillon (à Savennières) etc.

Son nom viendrait du vieux français grolle qui signifie la corneille aussi noire que ce raisin. Le grolleau à grappe assez grosse et compacte est connu pour ses forts rendements qui peuvent atteindre jusqu’à 120 hl/ha. Il fait partie de l’encépagement des appellations Touraine, Rosé de Loire, Crémant de Loire, Anjou et Saumur mousseux et Rosé d’Anjou. Ce cépage qui donne des vins légers, peu alcoolique (meilleur lorsqu’il est vinifié en rosé) est partout en régression au bénéfice du gamay et du cabernet franc. Il occupe aujourd’hui un peu plus de 2 000 ha.