Ce domaine du Jas d’Esclans en AOC Côtes de Provence entre dans les cru classés (classement de 1955) pour ses vins rouge, rosé, blanc. Le vignoble de 50 ha en production, exposé est, sud-est, est situé à La Motte en Provence sur les coteaux de la vallée des Esclans. Le domaine bénéficie d’un climat privilégié dû notamment à l’influence maritime (la Méditerranée qui est visible de la propriété, n’est qu’à 12 km) et au mistral atténué par les collines environnantes. La vigne est plantée sur un terroir d’argiles rouges, de grès et de schistes de l’époque permienne (période géologique qui s’étend de 299 à 251 millions d’années, lors de la formation de l’Oural). Les cépages qui la composent sont essentiellement provençaux : grenache, mourvèdre, syrah, cinsault, et tibouren (le cépage local), pour les rosés et les rouges ; ugni blanc, clairette et rolle pour les blancs.

Le vignoble du Jas d'Esclans
Le vignoble du Jas d’Esclans de 50 ha en production, exposé est, sud-est, est situé à La Motte en Provence sur les coteaux de la vallée des Esclans

La moitié de la production en rosé

La production annuelle est estimée à 230 000 bouteilles (ornées d’un loup en train de chaparder une grappe) dont 40 % rouge, 50 % rosé et 10 % blanc et 4 cuvées en Crus Classés :

  • Cuvée Jas d’Esclans (en rouge, rosé et blanc)
  • Rouge Cuvée coup de Foudres
  • Cuvée du Loup (en rouge et blanc)
  • Rose Coeur de Loup

Dès l’antiquité, la vallée des Esclans était très réputée pour ses raisins qui garnissaient les riches tables romaines. Bien plus tard, le domaine du Jas d’Esclans est mentionné dans les archives dès le XIIIe siècle. Il figure également sur les cartes de Cassigni en 1740. Les activités du Domaine ont évolué au fil des siècles. Tour à tour, bergerie de transhumance d’où son nom de Jas (mas) ; importante magnanerie dont les allées de mûriers servaient à nourrir les vers à soie. Mais la seule activité qui perdure aujourd’hui est la viticulture.

En agriculture biologique

Domaine du Jas d'Esclans
Domaine du Jas d’Esclans rénové dans le respect des critères d’éco-construction avec notamment une cave en bois

Le domaine a depuis toujours privilégié la culture traditionnelle et bénéficie dès 1990 de la mention vins issus de raisins de l’Agriculture Biologique  (certifié Ecocert en 2013). Il faut savoir qu’ici, les vignes sont élevées sans désherbant (depuis au moins 3 générations), ni insecticide, ni produits chimiques de synthèse. Seuls les amendements organiques issus de l’Agriculture Biologique sont épandus pour nourrir le sol. Les labours réguliers (environ 10 fois par an) permettent un désherbage mécanique total favorisant ainsi la vie microbienne et l’enracinement profond des vignes. Seul le sulfatage certifié et contrôlé par Ecocert à base de soufre et de cuivre combat les maladies cryptogamiques. Le travail soigné de la vigne ainsi que la vendange en grande partie manuelle, alliée aux techniques modernes de vinification, permettent d’élaborer des vins de grande qualité conformes à l’éthique des Crus Classés.

 Matthieu de Wulf et sa famille à la tête du Jas d’Esclans depuis 2001

La famille de Wulf au Jas d'Esclans
La famille de Wulf au Jas d’Esclans

Le domaine appartient à la famille de Wulf. En 2001. Matthieu de Wulf originaire de l’Aisne dont la spécialité était de reprendre des exploitations agricoles (revendues une fois assainies), achetait cette année là le rêve de sa vie, le domaine du Jas d’Esclans. Il commença par entreprendre la rénovation du domaine dans le respect des critères d’éco-construction avec notamment une cave en bois. Avec ces 50 ha et une petite équipe dont un caviste, il est à la tête aujourd’hui d’une des plus grosses structures de la région, produisant de surcroît du rouge et du blanc. En septembre 2010, la famille de Wulf  s’agrandissait en achetant le Château de Vaucouleurs  à Puget sur Argens (sur la RN 7).

Château de Vaucouleurs  à Puget sur Argens
Château de Vaucouleurs à Puget sur Argens