Laurent Perrier (Maison de Champagne) : Laurent-Perrier a été fondé à Tours-sur-Marne par Alphonse Pierlot (1812-1881) ancien tonnelier et embouteilleur de Chigny-les-Roses dans la Marne. Il légua  l’affaire à son chef de cave, Eugène Laurent qui dirigea la Maison avec son épouse Mathilde-Émilie Perrier (1887-1925). A la mort d’Eugène, celle-ci prit seule le contrôle du domaine créant la marque Veuve Laurent-Perrier & Cie.

La Maison ainsi créée produisait en 1914 sous sa direction 600 000 bouteilles la plaçant déjà parmi les plus importantes maison de Champagne. Après la guerre, Laurent-Perrier prit pied en Angleterre. Mais la période était difficile, Laurent-Perrier fut cédé en 1939 à Marie-Louise Lanson de Nonancourt. En 1945, son fils Bernard de Nonancourt reprit la Maison. On lui doit la création d’une impressionnante série de grands Champagne. A côté du célèbre Brut L-P mondialement connu vont naître un brut nature (sans dosage), une Cuvée Prestige « multi-millésimée » ainsi qu’un Rosé Brut non millésimé.

Il lance en 1957 Grand Siècle la Cuvée, cuvée de prestige issue d’un assemblage d’années d’exception, à partir de douze des crus les plus prestigieux (à base de pinot noir et de chardonnay légèrement majoritaire).

En 1968 nait Cuvée Rosé brut, un rosé d’assemblage composé de dix crus différents parmi les plus beaux terroirs de Champagne et présenté dans une bouteille spéciale. Aujourd’hui sans conteste, la Cuvée Rosé Brut est la figure emblématique de la maison. Son succès est mondial. Il s’agit d’un rosé de saignée (rare en Champagne) obtenu par macération pelliculaire de raisins soigneusement triés et égrappés. Il est composé à 100 % de pinot noir issu de 10 crus renommés de la Montagne de Reims (Ambonnay, Bouzy, Louvois, Tours-sur-Marne etc.).

En 1990 Laurent-Perrier est la première maison à réintroduire la notion d’un champagne véritablement brut, il s’agit de Laurent-Perrier Ultra Brut composé de chardonay (55%) et de pinot noir (45 %) à partir de quinze crus.

En 1987, à l’occasion de mariage de sa fille Alexandra (Alexandra Pereyre de Nonancourt), est créé un rosé millésimé de prestige appelé Alexandra Rosé issu à 80% de pinot noir et 20 % de chardonnay, à partir des crus les plus prestigieux.

La production de Laurent-Perrier qui était de 80 000 bouteilles en 1949 a passé le cap des 7 millions aujourd’hui.

En 1997, la société familiale se dotait d’un conseil de surveillance avec à sa tête Bernard de Nonancourt et ses deux filles Alexandra et Stéphanie avec pour président du directoire, Yves Dumont, assisté de Stéphane Tsassis appelé à le remplacer en 2010.