Listel est l’une des plus anciennes marques de vin de France. Elle fut créée en 1955. Elle couvre aujourd’hui le plus grand domaine viticole d’Europe avec 2000 ha. Si la marque possède en Côtes-de-Provence, le Château La Gardonne situé dans le territoire schisteux de Pierrefeu dans les Maures (290 ha), Listel est surtout associé aux vins des sables, ceux en l’occurrence de la Méditerranée, de l’immense domaine du Midi.

Isle de stel

L’histoire commence dans le Golfe du Lion. Dans les années 1880, la Compagnie des Salins du Midi entreprend la plantation de vignes dans les sables, d’Aigues-Mortes à Sainte-Marie-de-la-Mer, entre mer et lagunes, sur le lido qui sépare Sète de Marseillan, entre la Méditerranée et l’étang de Thau. On savait à l’époque que le sable protégeait la vigne du phylloxéra. Cette heureuse coïncidence correspondait d’ailleurs à une pratique locale. Les premières références connues qui font mention de la culture de la vigne dans les sables, remontent  au début du XVe siècle. L’origine du nom Listel vient du lieu-dit isle de Stel, petit îlot sableux aux pieds des remparts d’Aigues-Mortes. Dans les sables du Golfe du Lion, les Domaines Listel possèdent aujourd’hui 3350 ha de terre, dont 1700 plantés de vignes avec deux grandes propriétés, toutes les deux situées à Aigues-Mortes, le domaine de Jarras et le château de Villeroy. Listel vinifie au total 2500 ha soit 80 % des Vins des sables.

Des terres sableuses uniques au monde

Sur ces terres sableuses uniques au monde (un mètre au-dessous, la nappe d’eau salée est déjà là) il faut sans cesse drainer. Le domaine entretient une centaine de canaux d’eau douce qu’on appelle ici les roubines avec des digues de protections, qui encerclent les vignes et les protègent de la salinité de la mer. Après les vendanges, pour éviter la formation de dunes par le mistral, la vigne est ensemencée de seigles et orges que viennent brouter pendant l’hiver des moutons  en transhumance de Haute Provence. Au printemps, tout est fauché, broyé et enfouis dans le sable constituant ainsi de « l’engrais vert » et évitant du même coup, l’utilisation d’herbicide. Listel offre 4 types de vins, des blancs, des rosés (les plus vendus), des rouges, des gris dont le fameux gris de gris produit exclusivement à partir du grenache gris en pressurage direct. La marque a rendu populaire cinq cuvées.

Les cinq cuvées

  • Franc de pied, le haut de gamme, un rouge élaboré exclusivement à partir de ceps non greffés, des vignes préphylloxériques, des grenaches qui ont survécu à la maladie par la texture si particulière du sol de Camargue ;
  • Pink flamingo : un “gris de gris” élaboré à l’aide d’un assemblage de grenaches. Sa production est de 1,7 million de bouteilles par an ;
  • Cuvée Saint Louis : un rosé aux teintes pastel gorge de pigeon qui  comprend 30 % de grenache ;
  • Cuvée du Centenaire, par allusion à la fameuse bouteille ronde créée en 1883. Elle assemble syrah, merlot, cinsault, carignan, cabernet sauvignon avec 15 % environ de grenache ;
  • Cuvée Pink : un rosé peu alcoolisé qui titre 9 % élaboré à partir de moûts de raisins rosés de cépages à haut potentiel aromatique.

En 1994, les Salins du Midi se désengageaient du domaine au profit de la Coopérative du Val d’Orbieu. Les Domaines Listel (Vins de Sables et vins de Provence) seront à partir de 2007 jusqu’en 2013, l’entière propriété du groupe Vranken-Pommery Monopole. Le liégois Paul-François Vranken, devenu citoyen français, était alors le deuxième acteur de Champagne*.

Leader mondial des vins rosés

Fin 2013, un accord entre Castel et Vranken-Pommery (Listel, Billette…), deux groupes familiaux créait le numéro un mondial des vins rosés. L’opération apporte aux marques Listel-Gris de Camargue et Billette-Rosé de Provence l’accès aux réseaux de distribution de Castel, notamment à l’international, avec pour objectif la vente d’environ 40 millions de bouteilles. La nouvelle structure est dénommée Listel SA. Cet accord est une belle revanche pour Pierre Castel, lui qui en 2005 s’était alors porté acquéreur, mais sans succès, des Domaines Listel (comme le groupe Jeanjean d’ailleurs) racheté à cette époque par Vranken-Pommery Monopole.

*Avec les marques Vranken et ses cuvées Diamant et Demoiselle, Pommery et ses cuvées Louise et Pop, Charles Lafitte et Heidsieck & Co.