Maturité (vin) : un vin est à maturité lorsqu’il arrive à l’apogée de son évolution. En fonction du cépage, du climat, de la vinification, les vins parviennent à maturité à des âges très différents. A maturité optimale, un vin doit être au maximum tout à la fois, de sa concentration, de son équilibre, de la qualité de son acidité, de sa minéralité, et de sa longueur en bouche.
Ainsi, très brièvement peut-on dire qu’ un Beaujolais Villages arrive à maturité entre Pâques et la Toussaint lors de l’année qui suit sa vendange. Pour un Côtes du Rhône-villages, il faut compter 18 mois après la récolte et, dernier exemple, pour un cru classé du Médoc à l’instar des grands Bourgogne, la maturité peut se faire attendre entre cinq et plusieurs dizaines d’années.

La couleur, signe de la maturité d’un vin

La maturité s’observe aussi par la couleur du vin. Le vin rouge avec le temps, aura tendance à devenir plutôt orangé, tuilé jusqu’au brun. Le vin blanc va se transformer de jaune pâle en paille dorée pour finir en or cuivrée (les liquoreux). Les rosés se jauniront en se dégradant.

Mais peu importe les mots même s’il est difficile de l’exprimer, un grand vin laisse toujours une impression de plénitude et d’aboutissement en bouche.