Mousseux gazéifié (vin) : vin tranquille rendu mousseux par l’addition, totale ou partielle, de gaz carbonique exogène (oxyde de carbone ou CO2).

La législation précise que :

  • le titre alcolométrique volumique minimal est celui du vin de table d’origine,
  • la surpression minimale est de 3 bar à 20°c,
  • pas de durée de vieillissement imposée,
  • la mention vin mousseux gazéifié  doit figurer sur l’étiquette.