Musigny : Côte de Nuits (Bourgogne) Grand Cru, vin rouge et vin blanc : on ne peut qu’englober le confidentiel Musigny unique Grand Cru dans la vaste zone de Chambolle-Musigny comprenant 24 Premiers Crus. Aux deux extrémités, Bonnes-Mares au nord, Musigny au sud, village par ailleurs de 94 habitants. Il illustre ce que la Bourgogne peut produire de meilleurs : des vins tout en dentelles et en soie comme les décrivait Gaston Roupnel*, historien et écrivain de la Bourgogne (1871-1946) ; des vins qui se désignent par le seul nom de leur climat.

Musigny, à peine 10 ha

D’ailleurs, Chambolle reçut l’autorisation en 1878 d’adjoindre à son nom celui de son plus prestigieux climat, Musigny, un minuscule vignoble d’à peine 10 ha. Entre Les Amoureuses et Échezeaux, il occupe une belle terrasse rocheuse et calcaire au-dessus du château du Clos de Vougeot. Cette terrasse est en assez forte pente, de 8 à 14 %. Les sols peu profonds sont riches d’un peu d’argile rouge en partie haute, généralement plus argileux et moins calcaires que ceux des grands crus voisins. Voyez sur une carte, Chambolle-Musigny pousse ici une pointe sur le coteau de Vougeot jusqu’à La Combe d’Orveau.

Musigny, unique Grand Cru

Le Musigny n’a jamais été un clos. On a affaire à une vigne très morcelée depuis le Moyen Âge, tant elle fut convoitée. Ses propriétaires furent aux XVIIe et XVIIIe siècle, les pères dijonnais de l’Oratoire, le grand prieur de Champagne, les grandes familles du Parlement de Bourgogne, etc.

Coupé d’est en ouest par un chemin, le Musigny se répartissait autrefois en un Grand Musigny et un Petit Musigny, l’un plus étendu que l’autre. Les appellations d’origine contrôlée ne reconnaissent de nos jours qu’un seul Musigny.

Une singularité ! C’est le seul grand cru de la Côte de Nuits tant en blanc (chardonnay) qu’en rouge (pinot noir). La production de blanc proche de Corton est confidentielle et limitée à un seul producteur (18 hl). Les rouges représentent 8,75 ha et les blancs 0,57 ha.   Ici, l’hectare planté dans cette minuscule parcelle est inestimable face notamment au 150 ha de l’appellation communale et Premiers Crus Chambolle-Musigny.

Des vins tout en dentelles et en soie

Le Musigny rouge à la robe pourpre magenta possède un bouquet évoquant l’églantine, la violette le cassis, la framboise. Il évolue avec l’âge vers le cuir, la fourrure, l’humus. C’est un vin très équilibré doté de puissant tannins, un vin long en bouche qui exprime une rare élégance. Temps de garde : 15 ans et plus.

Le Musigny blanc, une singularité de la famille de Vogüé qui a planté là 0,66 ha de chardonnay, ne ressemble qu’à lui seul, avec son nez de bouquet de violette et d’amande. Un vin à la nature flamboyante !

Les producteurs de l’appellation Musigny Grand Cru

  • Cave de Pommard
  • Domaine Drouhin-Laroze
  • Domaine Mugnier Jacques Frédéric
  • Domaine Prieur Jacques
  • Confuron Christian et Fils
  • Maison Dufouleur Frères
  • Domaine de la Vougeraie
  • Maison Jadot Louis

*Marié à une vigneronne de Gevrey-Chambertin.