Recevez les articles de Dico-du-Vin.com

Pas de SPAM, pas de revente d’adresses !

Pavillon Blanc du Château Margaux en AOC Bordeaux

Pavillon-Blanc-Chateau-Marg
Pavillon Blanc de Château Margaux, une production annuelle d’environ 20 000 bouteilles

Pavillon Blanc du Château Margaux, étonnante production d’un blanc sec à Margaux ! Et pourtant la production de Pavillon Blanc est une tradition séculaire à Château Margaux. Vendu au XIXe  siècle comme vin blanc de sauvignon, il existe sous la marque «Pavillon Blanc du Château Margaux» depuis 1920. Son étiquette n’a d’ailleurs pratiquement pas changé depuis cette date.

Un vignoble de 12 ha consacré au sauvignon

Le vignoble de douze hectares est composé uniquement de sauvignon blanc. Il est situé aujourd’hui sur une très ancienne parcelle de la propriété qui n’a pas été retenue dans l’aire de l’appellation Margaux lors de sa délimitation officielle en 1855, en raison des risques élevés de gelées de printemps.

Un rendement inférieur à 30 hl/ha

Les conditions de production ont beaucoup évolué depuis la fin des années 70. L’âge des vignes et la pratique d’une taille plus courte permettent maintenant d’obtenir un rendement très faible, inférieur à 30 hl/ha, sans risque d’augmenter la vigueur de la vigne. Les raisins de sauvignon, pourtant très sensibles à la pourriture grise, peuvent dans de telles conditions atteindre un niveau de maturité à partir duquel ils perdent leur caractère végétal au profit de notes florales et fruitées. La vinification n’a alors pour but que d’exprimer le plus fidèlement possible les qualités acquises par les raisins.

Les vendanges sont manuelles. Obtenus par un pressurage lent et délicat, les jus débourbés, c’est-à-dire décantés après sédimentation des lies (les bourbes), fermentent en barriques à température contrôlée ; au bout de sept à huit mois d’élevage dans les mêmes barriques, le vin est mis en bouteilles.

Un vin qui se fait attendre (7-8 ans)

Les caractères gustatifs du Pavillon Blanc jeune (finesse, complexité, richesse, longueur) sont étonnants pour un vin issu à 100% de sauvignon. Après un ou deux ans, le vin rentre dans une période un peu terne, qui peut durer quelques années (on dirait qu’il se cherche). Enfin, sept ou huit ans après sa mise en bouteilles, le voici à nouveau, toujours éclatant mais plus subtil, plus fondu, plus délicat; c’est le moment de le boire, mais sans hâte, car il continue à se bonifier pendant de nombreuses années.

Pavillon Blanc du Château Margaux a une production annuelle d’environ 20 000 bouteilles.

Nouveau chai du Château Margaux conçu par l’architecte britannique Norman Foster et inauguré en 2015 (Photo Designboom)
Nouveau chai du Château Margaux conçu par l’architecte britannique Norman Foster et inauguré en 2015 : Nous voulions également que les caves de notre vin blanc, le Pavillon Blanc du Château Margaux, reviennent au cœur de nos installations (Corinne Mentzelopoulos) (Photo Designboom)

Source : Château Margaux

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

libero Praesent dolor consequat. Donec mattis commodo felis quis