Perrier (Joseph) Maison de Champagne Joseph Perrier : c’est la seule maison importante implantée à Châlons-en-Champagne. Sa bouteille est reconnaissable à sa célèbre étiquette jaune et sa calligraphie à l’anglaise. La maison fut fondée par François Alexandre Perrier au XVIIIe siècle. Son fils Joseph ajouta son prénom en 1825 lorsqu’il prit en main la société. Il acheta à Châlons-sur-Marne (il en fut d’ailleurs maire), route de Fagnières un ancien relais de poste qu’il transforma en bureaux, celliers et caves. Ces bâtiments avaient l’avantage d’être adossés à une colline sous laquelle furent creusés les caves* profitant de la présence d’anciennes crayères gallo-romaines. Autre détail qui a son importance, les caves sont de plain-pied, ce qui facilite grandement les travaux de manutention.

Repris par le groupe Thiénot

Depuis cinq générations, on se succède chez Joseph Perrier, de père en fils ou en cousin, revendiquant haut et fort le titre de maison familiale. Dès le départ, le succès fut au rendez-vous. Joseph Perrier va alors développé sa maison en Russie, en Amériques du nord en Grande-Bretagne jusqu’en Inde. Cette vocation explique sans doute qu’aujourd’hui encore, 70 % de la production s’écoule à l’étranger. Après Joseph Perrier, la maison est cédée en 1888 à Paul Pithois qui travailla avec Pasteur sur la fermentation du vin. Aujourd’hui, Joseph Perrier Fils & Cie est dirigé  par Jean-Claude Fourmon, descendant de Paul Pithois. Laurent-Perrier qui avait prit le contrôle en 1994 de Joseph Perrier (en assurant le retour à l’équilibre de l’entreprise) cède la maison en 1998 au groupe Alain Thiénot (cousin germain de Jean-Claude Fourmon). Thiénot est la septième fortune dans le Champagne (magazine Challenge 2011), propriétaire des maisons Marie Stuart et Canard-Duchêne (acheté à LVMH).

Un vignoble dominé par le pinot noir

Les 21 hectares appartenant à la maison pourvoient 25 % des besoins. Le reste provient des trente crus de la Montagne de Reims, de la Côte des Blancs, et de la région de Vitry. Il est livré par des vignerons de père en fils en relation avec Joseph Perrier depuis trois générations. Rien que dans le village de Verneuil, Joseph Perrier possède 12 hectares de pinot meunier plantés à flancs de coteaux dont 7 d’un seul tenant sujets aux gelées de printemps mais protégés par aspersion.

Le domaine de Cumières

Le domaine de Cumières (une majorité de pinot noir) aux vignes qui s’étagent d’Hautvillers à la Marne, recense les parcelles de Joseph Perrier soit 9 ha de crus (Hautvillers, Cumières et Damery). On y trouve également une propriété familiale avec jardin à la française et demeure du XIXème siècle abritant les celliers, le pressoir et des cuves de débourbage.

L’usage des pesticides a baissé chez Joseph Perrier de 50% en 2 ans tout en supprimant à 100% les herbicides en plantant tous les deux rangs de vigne du gazon qu’il faut tondre à la main 8 fois par an.

La gamme Joseph Perrier

  • Cuvée Royale Brut : assemblage de vingt crus et trois cépages (35% de chardonnay et pinot noir, 30% de pinot meunier).
  • Cuvée Royale Rosé : assemblage de 15 crus différents élaborés en blanc et de 2 cépages (25% de chardonnay, 75% de pinot noir) et 12% de Cumières rouge.
  • Cuvée Royale Blanc de Blancs : un seul cépage, le chardonnay, en cave 5 ans, élaboré avec 15% de vin de réserve.
  • Cuvée Royale Demi-Sec : assemblage de douze crus différents et de trois cépages (35% de chardonnay, 35% de pinot noir et 30% de pinot meunier) dont 20% de vins de réserve.
  • Cuvée Blanc de Blancs Millésime 2002 : pour fêter ses 185 ans, la maison Joseph Perrier sort son premier millésime blanc de blancs (100% chardonnay) élaboré avec des premiers et grands crus.
  • Cuvée Rosé Millésime 2002 : à cette occasion également, Joseph Perrier sort son premier rosé millésimé 2002 provenant de 1ers et grands crus, mariant les trois cépages (20% de chardonnay ; 5% de pinot meunier ; 75% de pinot noir dont 12% de Cumières rouge).
  • Cuvée Royale Brut Vintage 2002 : cette cuvée royale brut millésimée 2002 est le fruit d’un assemblage de 15 grands et premier crus et deux cépages (Chardonnay 50% ; Pinot noir 41% ; Pinot meunier 9%).
  • Cuvée Joséphine Millésime 2002 : seuls des premiers et grands crus entrent dans son assemblage à dominante chardonnay.

Joseph Perrier Fils & Cie réalisa un chiffre d’affaires en 2010 de 8,6 millions d’€. La production annuelle est de 800 000 bouteilles. La maison possède un stock de 2,3 millions de bouteilles.

*Ces remarquables caves souterraines de plain-pied ont une longueur de 3 km avec une température constante et un taux d’humidité régulé par les arbres du parc qui s’étend au dessus et qui absorbent l’eau excédentaire. Pour preuve, les inondations qui suivirent la destruction des arbres lors des bombardements de la dernière guerre (replantés depuis).