Rayne Vigneau (château) Sauternes, Premier Cru (classement 1855) vin liquoreux : le vignoble situé sur la commune de Bommes couvre une superficie de 80 ha d’un seul tenant, sur une croupe dominant le Sauternais. Il a pour voisin immédiat château d’Yquem et château Sigalas-Rabaud.

Une terre à pierres précieuses

Le terroir est constitué de graves sablonneuses assises sur un socle argileux. Il recèle d’étonnantes pierres semi-précieuses, agates, améthystes, onyx et saphirs… L’un de ses propriétaires d’ailleurs, à la fin du XIXe siècle, le vicomte de Roton*, journaliste et écrivain régionaliste se vit appelé le gentilhomme aux cailloux, surnom qui lui fut donné en raison de la passion avec laquelle il consacra une bonne partie de sa vie à l’exploration de son sol.

Rayne Vigneau fait large place au sémillon (74%) ainsi qu’au sauvignon (24%) qui apporte cette note de fraîcheur typique des vins du château. Une touche de muscadelle (2%) complète l’assemblage. Les vignes sont âgées de 30 ans en moyenne.

En agriculture raisonnée

La présence du Ciron, affluent de la Garonne et responsable des brumes matinales en automne est déterminante pour la surmaturation du raisin grâce au développement progressif du Botrytis Cinerea. Les vendanges se font  par tries successives. Chaque lot est vinifié en barrique selon l’usage à Sauternes. Les vins sont élevés en barriques de chêne, dont 40 à 50% sont neuves chaque année. Depuis 2007, le château soucieux du respect de l’environnement, a choisi d’adopter l’agriculture raisonnée (organisme certificateur accrédité selon la norme EN 45011).

La production annuelle moyenne de Château Rayne Vigneau s’élève à 90 000 bouteilles.

Second vin : Madame de Rayne. Son nom rend hommage à Madame de Rayne, née Catherine de Pontac, qui acquit le domaine en 1834 et œuvra pour la grandeur de ses vins. Plus féminin que son aîné, ce vin est le fruit d’une recherche différente en matière de grand Sauternes.

Autre vin : Clos l’abeilly est produit sur une petite enclave située au cœur du domaine de Rayne Vigneau, Clos l’Abeilley naît de parcelles qui sont cultivées avec autant de rigueur et de minutie que celles du grand cru. Jusqu’à cinq tries sont nécessaires pour récolter l’ensemble des raisins. Le vin est un assemblage classique de sémillon et de sauvignon élevé en cuve et barrique.

Enfin, un vin blanc sec 100% sauvignon sous l’appellation Bordeaux : Le Sec de Rayne Vigneau. Il provient des jeunes parcelles de sauvignon du vignoble.

* le Vicomte de Roton alla jusqu’à transformer le château en musée de la joaillerie, renfermant agates, topazes jaune d’or, saphirs blancs, cristaux de roche, quartz, calcites, jaspes, onyx, etc. Il fit tailler des milliers de spécimens et en offrit à tous les musées minéralogiques du monde.

Le Vigneau de Bommes

Depuis la création du domaine au début du XVIIe siècle, le Vigneau de Bommes nommait à la fois le vignoble, le château, la seigneurie et la famille de Vigneau qui en fut la première titulaire. Gabriel de Vigneau apparaît dans les écrits dès 1635. Son fils Étienne épouse Jeanne Sauvage, fille du seigneur d’Yquem, et prend en main en 1681 les destinées de la propriété. En 1834, le domaine est acheté par madame de Rayne, née Catherine de Pontac. C’est son petit neveu Albert de Pontac qui donne son nom de Rayne Vigneau à la propriété.

Propriété de la société CA Grands Crus

En 1961, le négociant Georges Raoux (le père de Philippe Raoux, viticulteur, négociant, collectionneur d’art et créateur de la Winery d’Arsac) se porta acquéreur du vignoble, tandis que la famille de Pontac conservait le château et son parc. En 1971, la Société Civile Mestrezat reprit l’exploitation du domaine et le rénova. Des investissements et un travail considérable furent entrepris par les propriétaires successifs en faveur de la qualité des vins. Aujourd’hui, le château incarne une valeur sûre de l’appellation.

Depuis 2004, la société CA Grands Crus*, détenue par le Groupe Crédit Agricole, est propriétaire de Rayne Vigneau. Un plan d’optimisation de l’ensemble du vignoble initié lors du rachat du château est aujourd’hui mené à bien par Anne Le Naour, Directrice Technique du domaine, assistée des conseils de l’œnologue Denis Dubourdieu.

* La société CA GRANDS CRUS est propriétaire également de 5 autres châteaux dans le bordelais : le château Grand-Puy Ducasse (Cinquième Grand Cru Classé) à Pauillac, le château Meyney à Saint-Estèphe, le château Lamothe (Haut Médoc), le château Blaignan (Médoc) et le château Plagnac (Médoc).