Rosette (AOC Rosette) appellation du bergeracois(sud-ouest) vin blanc moelleux : voici une des appellations les plus confidentielles de France ! Exclusivement blancs, fruités, souples et moelleux mais à la teneur en sucre très modérée, les vins de l’appellation Rosette sont produits sur six communes du bergeracois, dont trois ont droit par ailleurs à l’appellation Pécharmant pour leurs vins rouges. Si l’appellation fut reconnue dès 1946, elle faillit pourtant presque disparaître, sauvée dans les années 60 par la venue d’un viticulteur rapatrié d’Afrique du nord.

A peine 30 ha en production

Ces vins sont confidentiels, avec quelques hectares de vignes (à peine une trentaine en exploitation sur les 125 ha de la zone !) pour une production moyenne de 14 000 bouteilles les très bonnes années. Ils sont issus de trois cépages (sémillon, sauvignon et muscadelle) donnant un vin blanc à la robe légèrement paillée aux arômes de rose et de fleurs blanches. S’y expriment aussi des notes d’acacia ou de pamplemousse apportées par le sémillon. Les raisins sont récoltés à surmaturité, légèrement botrytisés (pourriture noble) puis pressés juste après la récolte.

Actuellement, l’appellation n’est travaillée que par une dizaine de viticulteurs. Elle s’étend sur un arc de cercle, de l’ouest au nord de Bergerac sur les coteaux ensoleillés de la rive droite de la Dordogne. Son terroir actuel correspond d’ailleurs à l’ancien territoire de la Vinée de Bergerac délimité en 1322.

Il faut être amateur et initié pour dénicher et déguster un Rosette !

Les communes de l’appellation

  • Bergerac,
  • Lembras
  • Creysse,
  • Maurens,
  • Prigonrieux,
  • Ginestet.