Saint-Joseph en rouge et blanc. Sur la rive droite du Rhône, l’appellation Saint-Joseph s’étend sur une cinquantaine de kilomètres à cheval entre les départements de la Loire et de l’Ardèche. Ainsi va-t-on de Chavanay  à la frontière avec l’Isère à Guilherand juste à l’ouest de la ville de Valence ; entre Condrieu et Côte-Rôtie au nord, Saint-Péray et Cornas au sud. C’est un vignoble qui serpente sur les pentes granitiques des coteaux escarpés des méandres du Rhône. Il offre un panorama unique sur les Alpes et sur le Mont-Blanc (par temps clair). Ne dit-t-on pas dans la région pour que le vin soit bon, la vigne doit voir le fleuve !

Carte des Côtes du Rhône septentrionales
Carte des Côtes du Rhône septentrionales

La plus important appellation de la rive droite

L’appellation touche 26 communes de ces deux départements autour de Mauves, Saint-Jean-de-Muzols et Vion. Avec 1082  ha, il s’agit de l’appellation la plus importante de la rive droite. Comme on l’a vu, le vignoble est essentiellement installé en terrasses (façonnées depuis l’antiquité) avec des pentes assez fortes et bien exposées. Il possède dans son sol un élément déterminant qui marque ses vins, le granit. Mais il existe là aussi des variantes qui vont influencer les différentes productions. Ainsi voit-t-on :

  • Du gneiss tendre et des granits dans  la zone septentrionale formée essentiellement en coteaux avec  quelques parties en piémont ou en plaine.
  • Des granits complexes, maigres et acides dans la zone plus méridionale de Tournon.

Les communes de l’appellation Saint-Joseph

  • Andance,
  • Ardoix,
  • Arras-sur-Rhône,
  • Champagne,
  • Charnas,
  • Châteaubourg,
  • Félines,
  • Glun,
  • Guilherand-Granges,
  • Lemps,
  • Limony,
  • Mauves,
  • Ozon,
  • Peyraud,
  • Saint-Désirat,
  • Saint-Étienne-de-Valoux,
  • Saint-Jean-de-Muzols,
  • Sarras,
  • Sécheras,
  • Serrières,
  • Talencieux,
  • Tournon-sur-Rhône,
  • Vion,
  • Chavanay,
  • Malleval,
  • Saint-Pierre-de-Bœuf.

    Saint Joseph Domaine Durand
    Saint Joseph Domaine Durand. Le domaine d’une superficie de 20 ha conduit par deux frères, Eric et Joël est situé sur les communes de Châteaubourg et Glun, au sud de l’appellation Saint-Joseph et Cornas. Le vignoble planté sur des coteaux granitiques à forte pente est conduit en lutte raisonnée (Photo du domaine)

Influences continentales et méditerranéennes

Sur la zone septentrionale, les vignes sont soumises aux influences semi continentales, les vendanges sont plus tardives, alors que la zone méridionale, plus tempérée, bénéficie d’un climat plus méditerranéen. Si le vignoble laisse apparaître quelques variations inhérentes au sol et à l’exposition, l’appellation Saint-Joseph est marquée par la combinaison d’influences continentales et méditerranéennes.

Ses trois cépages emblématiques  

Le Saint-Joseph rouge

La syrah est l’unique cépage pour les vins rouges de l’appellation (90 % de la production) même si depuis 1980, il est autorisé d’ajouter éventuellement 10% de roussanne ou de marsanne pour permettre d’en affiner la puissance. La syrah donne des vins puissants, sombres et très aromatiques qui s’expriment sur des arômes d’épices et de poivre, souvent accompagnés d’une pointe de violette.

Le Saint-Joseph blanc

La marsanne et la roussanne sont surtout réservées au Saint-Joseph blanc qui ne représente que 10 % de l’appellation, un vin de couleur jaune paille clair tirant sur le doré, développant des notes de fruits du verger (abricot, pêche jaune) et de fleurs blanches (acacia, aubépine). En bouche c’est un vin gras avec une belle minéralité et long en bouche.

  • la roussanne produit des vins de très grande qualité, fins, de couleur jaune paille, au bouquet remarquable et de bonne garde. Elle leur apporte une belle robe et un supplément aromatique d’abricot, d’aubépine, de café vert et de chèvrefeuille, avec des notes discrètes de narcisse.
  • la marsanne demande un climat sec, chaud particulièrement ensoleillé. Ce cépage rustique, vigoureux  se contente de sols pauvres. Mais de bons coteaux aux sols caillouteux favorisent son développement harmonieux. Elle donne des vins puissants, d’acidité moyenne. Ses arômes floraux se développent particulièrement avec le vieillissement et s’accompagnent avec le temps d’arômes de noisettes.

Une histoire Mauves

L’origine de ce vignoble se situe sur les communes proches de Tournon : Mauves, Saint-Jean de Muzols et Lemps. Le vin de Mauves était réputé au siècle dernier jusque sur la table des tsars. Le nom Saint-Joseph vient du nom des carmes, un ordre monastique qui cultivait dès l’origine le vignoble, Saint-Joseph étant leur saint Patron. Le vin des Mauves sera cité dans Les Misérables de Victor Hugo : Mon frère lui fit boire un peu de ce bon vin de Mauves qu’il ne boit pas lui-même, car il dit que ce vin est très cher. Superbe publicité qui développa grandement la notoriété de ce vin durant le XIXe siècle et lui permit de se faire une place parmi les grands vins de l’époque !

Plus de 5 millions de bouteilles

L’appellation Saint-Joseph (AOC depuis 1956) encore trop peu connue, garantit aujourd’hui le meilleur rapport qualité/prix des Côtes du Rhône. Le Saint-Joseph est essentiellement produit par les quatre coopératives : Sarras, Péage-de-Roussillon, Tain-l’Hermitage et surtout celle de Saint-Désirat qui à elle-seule est responsable de 50 % de la production de l’appellation. La production annuelle est de 39 000 hl soit plus de 5 millions de bouteilles.

Saint-Joseph vue sur le Rhône depuis la Croix de Peygros
Saint-Joseph vue sur le Rhône depuis la Croix de Peygros, Domaine Pierre Gonon à Mauves (Photo maigremont.canalblog.com)

Liste (non exhaustive) des producteurs de Saint-Joseph

  • M. Chapoutier (Tain-l’Hermitage)
  • Domaine Guigal E.  Château d’Ampuis (Ampuis)
  • Cave De Tain L’Hermitage (Tain-l’Hermitage)
  • Cave de Saint-Désirat  (Saint-Désirat)
  • Domaine Courbis (Châteaubourg)
  • Domaine Coursodon (Mauves)
  • Delas Frères (Saint-Jean-de-Muzols)
  • Domaine Du Monteillet – Stéphane Montez (Chavanay)
  • Jean-Luc Colombo (Cornas)
  • Gonon Pierre (Mauves)
  • Cave Yves Cuilleron (Chavanay)
  • Pierre Gaillard (Malleval)
  • De Boisseyt-Chol (Chavanay)
  • Domaine Pierre Finon  Picardel (Charnas)
  • Cave de Sarras (Sarras)
  • Domaine Cheze  Pangon (Limony)
  • Domaine Bernard Gripa (Mauves)
  • Paul Jaboulet Aîné (Tain l’Hermitage)
  • Ferraton Père & Fils (Tain l’Hermitage)
  • Domaine François Villard  Montjoux (Saint-Michel-sur-Rhône)
  • Eric Rocher – Domaine de Champal (Sarras)
  • Dauvergne Ranvier  Château St Maurice (Laudun)
  • Domaine Durand Eric & Joël (Châteaubourg)
  • Domaine Faury (Chavanay)
  • Domaine Du Chêne (Chavanay)
  • Domaine Georges Vernay (Condrieu)
  • Domaine Jean-Michel Gerin (Ampuis)
  • Domaine des Remizières – Desmeure Philippe (Mercurol)
  • Domaine Christophe Pichon (Chavanay)
  • Domaine Vallet  La Croisette (Serrières)
  • Domaine Alain Voge (Cornas)
  • Vignerons de Caractère (Vacqueyras)
  • J. Vidal-Fleury (Tupin et Semons)
  • Domaine Michelas Saint Jemms (Mercurol)
  • Cave de Chante-Perdrix (Chavanay)
  • Domaine Gilles Barge (Ampuis)
  • Caves Saint-Pierre (Châteauneuf-du-Pape)
  • Domaine Font Sante – Pierre Rougon (Beaumes-de-Venise)
  • Domaine de La Fauterie (Saint-Péray)
  • Ogier Caves des Papes (Châteauneuf-du-Pape)
  • Domaine Alain Graillot (Pont-de-l’Isère)
  • Domaine des Vins de Vienne (Chavanay)
  • Domaine Jean Louis Chave  (Mauves)
  • Perrin et Fils  Château De Beaucastel (Courthézon)
  • Maison Tardieu-Laurent  Les Grandes Bastides (Lourmarin)
  • Domaine du Tunnel – Stéphane Robert (Saint-Péray)
  • Gabriel Meffre  Domaine de Longue Toque (Gigondas)
  • Château de La Gardine – Brunel &Fils (Châteauneuf-du-Pape)
  • Domaine Louis Bernard  la Chartreuse de Bonpas (Caumont-sur-Durance)
  • Domaine Saint Gayan (Gigondas)
  • Château de Saint Cosme (Gigondas)