Alcool amylique : alcool supérieur du vin (alcool  ayant 3 atomes de carbone et plus). Quand, lors d’une dégustation on parle d’alcools amyliques ressenti au palais, il s’agit surtout des acétates d’amyle et d’isoamyle formés et éventuellement  d’autres esters de ces deux alcools. Cette saveur acidulée aux goûts de vernis, de solvant, de banane, de bonbon anglais est due à un excès d’alcool amylique. Il provient généralement d’une vinification à température trop basse.