Âme : Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles :
 » Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
Un chant plein de lumière et de fraternité !… »

Charles Baudelaire (Les Fleurs du mal) 1857

C’est ce qui fait la personnalité, le caractère unique d’un vin qu’on retrouve comme Baudelaire dans sa constitution, son bouquet ou dans ses arômes.