Aréomètre : appareil* gradué en verre ou en métal permettant de mesurer la masse volumique d’un liquide et la concentration d’une solution. Le fonctionnement de l’instrument se fonde sur le principe d’Archimède. Ainsi, l’aréomètre Baumé est-il utilisé pour calculer le poids de sucre contenu dans le moût, et évaluer le degré alcoolique qu’aura le vin après fermentation.

L’emploi de l’aréomètre s’accompagne de celui d’un thermomètre car la densité du moût varie en fonction de sa température.

Deux types d’instruments sont utilisés :

  • l’aréomètre à volume constant, où l’on fait varier le poids de l’appareil en ajoutant ou retirant des masses sur un plateau,
  • l’aréomètre à poids constant, où l’on mesure le volume immergé, grâce à une tige graduée de faible section. Plus la tige est fine, plus l’appareil est sensible.

C’est ce dernier type d’appareil que Gay-Lussac a perfectionné en vue de mesurer les solutions alcoolisées.

* Noms alternatifs : mustimètre, pèse-moût ou encore hydromètre.