Blaye Côtes de Bordeaux (voir Premières Côtes de Blaye) : en 2008, dans le cadre du regroupement des Côtes de Bordeaux, dans un souci de lisibilité et de visibilité, ces Premières Côtes de Blaye se sont agglomérées aux Côtes de Bordeaux. Ainsi,

  • les Premières Côtes de Blaye sont devenues Blaye Côtes de Bordeaux ;
  • les Côtes de Castillon : Castillon Côtes de Bordeaux ;
  • les Bordeaux Côtes de Francs : Francs Côtes de Bordeaux ;
  • les Premières Côtes de Bordeaux : Cadillac Côtes de Bordeaux.

Cet ensemble représente 1/6 de la production bordelaise avec une surface totale de 14 000 ha et un volume de 700 000 hl.

Un estuaire mi-fleuve, mi-mer

L’AOC Blaye Côtes de Bordeaux, à 45 km au nord de Bordeaux est située dans une région de transition, entre les pays d’Oc et d’Oïl, aux confins des pays charentais. Le vignoble Blayais est principalement établi sur le rebord du plateau dominant la Gironde. A ses paysages vallonnés s’oppose l’horizon presque marin des bords de cet estuaire mi-fleuve, mi-mer. Le vignoble est cultivé en plaine, à flanc de coteaux ou sur des hauts plateaux. La durée d’ensoleillement est exceptionnellement long, 240 jours par an. Les nombreux mouvements géologiques du passé confèrent une typicité propre à chacun des terroirs des trois cantons du Blayais :

1/le sous-sol de la partie nord, dans le secteur de Saint-Ciers, est composé de silices rouges et de sables blancs mêlés à des graves de bonne qualité, particulièrement favorable à l’expression du cabernet sauvignon et du sauvignon.

2/le  terroir de Blaye est argilo-calcaire et particulièrement adapté à l’expression du merlot.

3/le terroir de Saint-Savin argilo-calcaire, argilo-graveleux et silico-argileux convient aux trois cépages et aux deux cépages d’appoint, le cabernet franc et le malbec.

En Blayais, les rouges majoritairement issus du merlot sont élégants, légers, souples, d’une belle couleur, avec des saveurs fruitées. L’âge leur permet de développer des bouquets musqués et épicés. De bonne garde pour ceux provenant de la partie sud, il sont à consommer plus jeunes pour ceux originaires du nord.
Les vins blancs secs tout en finesse, issus du sauvignon sont marqué par des arômes d’agrumes et de genêts, ainsi que par une belle nervosité.

Les deux appellations Blaye Côtes de Bordeaux et Blaye réunissent 6000 ha en rouge et 250 ha en blanc. La production est de  40 millions de bouteilles en rouge et 2 millions en blanc.
On y recense 700 viticulteurs.

Les communes couvertes par l’appellation :

  • Anglade,
  • Berson,
  • Blaye,
  • Braud-et-Saint-Louis,
  • Campugnan,
  • Cars,
  • Cartelègue,
  • Cavignac,
  • Cézac,
  • Civrac-de- Blaye,
  • Cubnezais,
  • Donnezac,
  • Etauliers,
  • Eyrans,
  • Fours,
  • Générac,
  • Laruscade,
  • Marcenais,
  • Marcillac,
  • Marsas,
  • Mazion,
  • Plassac,
  • Pleine-Selve,
  • Reignac,
  • Saint-Androny,
  • Saint-Aubin-de-Blaye,
  • Saint- Caprais-de-Blaye,
  • Saint-Christoly-de-Blaye,
  • Saint-Ciers-sur-Gironde,
  • Saint-Genès-de-Blaye,
  • Saint-Gironsd’Aiguevives,
  • Saint-Mariens,
  • Saint-Martin-Lacaussade,
  • Saint-Palais,
  • Saint-Paul,
  • Saint-Savin,
  • Saint-Seurinde- Cursac,
  • Saint-Vivien-de-Blaye,
  • Saint-Yzan-de-Soudiac,
  • Saugon.