Brouilly, Côte de Brouilly, deux crus du Beaujolais, les plus au sud du Beaujolais. Mais une seule terre les fédère, la Terre de Brouilly, nom que s’est donné l’association qui les regroupe. Des innombrables collines qui constituent le vignoble du Beaujolais, le mont Brouilly appelé phare du Beaujolais repérable depuis la plaine de la Saône est sans doute la plus connue. C’est un sommet isolé surgissant de la côte viticole entre Belleville et Beaujeu. Il est couvert de ses deux crus, Brouilly et Côte de Brouilly (sur les 10 du Beaujolais). A eux deux, avec 1586 ha, ils représentent 25 % de la production beaujolaise, une production très exportée dans le monde.

Coucher de soleil sur le mont Brouilly (Photo Château Thivin)

Terre de Brouilly, deux appellations et quatre points de connivence

Carte du Beaujolais. Brouilly et Côte de Brouilly sont les 2 crus les plus au sud du Beaujolais.
  • L’étonnante géologie du mont brouilly sous le label « Unesco global Geopark »
  • Des lieux-dits vers les 1ers crus, une montée en gamme !
  • Le gamay noir, cépage unique mais quel extraordinaire atout pour le Beaujolais !
  • Biodiversité et écologie, la prise de conscience

I/ Le mont Brouilly, quelle incroyable géologie !

La Terre de Brouilly comme le reste du Beaujolais a hérité d’une des géologies les plus riches et complexes de France. Une large part de son identité provient de sa pierre qui peut être dorée, rouge, verte, blanche grise ou noir. La géologie du terroir du mont Brouilly est particulière. On note la diorite, cette pierre bleue (ou corne verte) âgée de 300 millions d’années qui offre une terre riche en minéraux ferro-magnésiens, très pauvre en quartz. Elle signe le caractère de ses deux crus. La chapelle Notre-Dame des Raisins en son sommet, érigée en 1857 protège les vignes qu’elle surplombe. Un peu plus bas, avec une vue imprenable sur le vignoble, un espace géologique a été aménagé par les vignerons.

Le label « Unesco global Geopark »

Depuis 2018, le Beaujolais est labélisé « Unesco global Geopark », un label décerné aux territoires présentant un patrimoine géologique d’intérêt international. Il en existe 119 dans 33 pays dont 69 en Europe et 5 en France.

Le mont Brouilly est un sommet isolé surgissant de la côte viticole entre Belleville et Beaujeu (Photo Terre de Brouilly)
La chapelle Notre-Dame du Raisin (XIXe siècle) située au sommet de la Côte de Brouilly (483m) est consacrée à la Vierge. Elle agit en protectrice pour détourner la grêle, les gelées et autres fléaux (oïdium) de la vigne. Depuis 1857, elle fait l’objet, chaque 8 septembre d’un célèbre pèlerinage (Photo Terre de Brouilly)

2019, année chaotique pour le Beaujolais. Si le gèle tardif d’avril et surtout les graves chutes de grêle du dimanche 18 août ont frappé très durement la région des Pierres Dorées et le sud Beaujolais (secteurs de Tarare et Pontcharra) réduisant de 20 à 50 % les prévisions de récolte, sans compter les quelques grillures liées aux fortes chaleurs de l’épisode caniculaire de juillet, les crus du Beaujolais et les Beaujolais Villages quant à eux, ont plutôt été épargnés. Faudrait-il y voir l’effet protecteur de Notre-Dame du Raisin trônant sur le mont Brouilly ?

II/ Le gamay noir, ce grand cépage noir à jus blanc qui aime le Beaujolais

Le gamay est l’unique cépage rouge du Beaujolais. Aujourd’hui, plus de 50 % des 300 000 ha plantés de gamay à travers le monde le sont en Beaujolais. Il couvre ici plus de 98 % du vignoble. C’est un cépage qui aime comme en Beaujolais, des sols pauvres, siliceux et granitiques et surtout des sols difficiles et pentus. Pourtant, ce cépage de taille moyenne est délicat à cultiver. Il demande et l’exemple de Brouilly le montre, un travail très minutieux, très manuel sur des coteaux escarpés sachant que les vendanges se font à la main. Il est précoce, il est aussi très productif. Il a donc besoin d’avoir un rendement contrôlé (voir en Beaujolais la densité très élevée des pieds de vigne à l’hectare). C’est un cépage sensible aux variations climatiques. Il exige surtout une vinification précise. Il est en Beaujolais vinifié en fermentation intra-cellulaire de raisins en grappes entières.

On vengange le gamay au Domaine du Tane, 12 ha à Saint-Étienne des Oullières, au pied de la colline de Brouilly, en plein coeur du Beaujolais et à seulement 40 km au nord de Lyon (Photo du domaine)

Un cépage qui permet de déguster la géologie

Le gamay qui donne à ses vins en Beaujolais des arômes fruités de framboise, de myrtille, de prune… mêlées souvent à des notes de poivre vert et de pierre à fusil. Il joue selon le sol où il est, sur le registre du fruit, de l’élégance comme de la structure et de la rondeur. On dit qu’il donne une photocopie des différents sols du Beaujolais. Déguster un vin du Beaujolais revient à déguster sa géologie et en terre de Brouilly, dieu sait qu’elle est riche !

III/ Brouilly, Côte de Brouilly, la longue montée vers les 1ers crus

Passer des lieux-dits aux 1ers crus est l’objectif de ces deux crus les plus vastes et les plus sudistes du Beaujolais, une démarche engagée dès 2016. Il faut savoir que le parcellaire est historique et naturel sur ces coteaux escarpés. Autre fait marquant, peu de région viticole ont aussi peu de surface par domaine.

Mise en œuvre du projet lieux-dits pour l’appellation Brouilly

Brouilly au pied du mont Brouilly est le plus vaste des crus du Beaujolais :

  • 1227 ha en production
  • 400 vignerons
  • 6 communes (Cercié, Charentay, Odenas, Quincié-en-Beaujolais, Saint-Etienne la Varenne, Saint-Lager)

Brouilly abrite toutes les configurations viticoles, plates et pentues, toutes les expositions et toutes les formations géologiques jusqu’à des sols calcaires plutôt rares en Beaujolais. On trouve ainsi des coteaux de granit rose escarpés pour la première moitié et sur l’autre, des sols qui se divisent entre des éboulis argileux des pierres bleues ; des alluvions anciennes souvent caillouteuses et des petites collines calcaires.

Ici à Brouilly, l’étude de chaque lieu-dit a été confié aux vignerons eux-mêmes. Résultat, 86 lieux-dits ont été répertoriés en Brouilly dont les noms vont progressivement apparaître sur les étiquettes des bouteilles. Déjà, sur les étiquettes de 2018 figurent 4 premiers lieux-dits : Saburin, Combiaty, Pissevieille, Pierreux.

Quincié-en-Beaujolais dont les vignes au pied du mont Brouilly produisent Brouilly et Côte de Brouilly. On voit ici, le château de La Palud de style Renaissance. Le village accueille également la cave coopérative Agamy, l’une des plus anciennes de la région mais aussi une des plus modernes. Elle produit du Beaujolais villages et les 10 crus du Beaujolais. Par l’intermédiaire de ses autres caves, Bully, Saint Bel et Trelins, sa production s’étend également sur les appellations Coteaux du Lyonnais et Côte de Forez. Ce qui les réunit, c’est le Gamay, cépage emblématique de la région. Crédit photo (droite) : Nesme – Sous licence Creative Commons

Mise en oeuvre du projet lieux-dits pour l’appellation Côte de Brouilly

  • 314 ha
  • 80 vignerons
  • 4 communes (Cercié, Odenas, Quincié-en-Beaujolais, Saint-Lager)

L’aire d’appellation se résume aux pentes du mont Brouilly. Les 2/3 du vignoble sont ainsi constitués de sols très pentus recouverts de cailloux. Les hauts de côte sont dotés de sols drainants. Les bas, de sols plus profonds. Ajouter à cela des expositions variées pour mieux comprendre l’extrême diversité des terroirs.

Ce cru compte deux zones géologiques : 1/ Des sols issus de granite moins présents qu’en Brouilly. 2/ Pour le tiers restant, des sols constitués de pierres bleues d’origine volcanique (avec des micro-diorites très résistantes et des schistes plus altérables).

Résultat, 19 lieux-dits ont été répertoriés en Côte de Brouilly dont certains figurent déjà sur les étiquettes 2018 : Les Berthaudières, Chardignon, Héronde…

Ce qu’en dit Frank Tavian (Domaine Agnès & Franck Tavian) : cette parcelle de 1,2 ha à Chavannes en Côte de Brouillyest exposée à l’ouest et très en pente, avec peu de terre. La roche granitique est très altérée, les racines descendent en profondeur. Ces vignes donnent touiours un vin avec de la couleur, des tannins fins, des notes de griotte.

Vendanges en Côte de Brouilly du Château Thivin.Le château Thivin à Odenas fait partie des grands domaines et des plus anciens (depuis 6 générations) du Beaujolais. La vigne est conduite en agriculture raisonnée certifié terra vitis. Plus de 30% du domaine est conduit en agriculture biologique, dans les zones les moins pentues de la colline de Brouilly.

IV/ La biodiversité, l’objectif majeur en terre de Brouilly

Les vignes du domaine du château Thivin entretenues dans l’esprit de la biodiversité (Photo du château)

Cette prise de conscience se fait aujourd’hui autour de 3 axes :

  • La confusion sexuelle expérimentée aujourd’hui sur 60 ha.
  • la gestion de l’herbe avec l’enherbement des rangées de vignes
  • Le labour en traction animale (le cheval)

Liste non exhaustive des producteurs des crus Brouilly et Côte de Brouilly

  • AGAMY : Président : Sébastien COQUARD Directeur : François ROTH La Martinière – 69210 Bully 0437555010 contact@agamy.fr- agamy.fr
  • Domaine du BARON DE L’ECLUSE : Jean-François PEGAZ Montée de l’Ecluse – 69460 Odenas 0640571994 baron.delecluse2@orange.fr – barondelecluse.com

    Côte de Brouilly 2017 Vieilles Vignes lieu-dit Les Bruhlié du Domaine du Baron de l’Ecluse (Photo FC)

 

  • Domaine du BARVY : Dominique SOUILLARD 289 route de la Chaize 69460 Odenas 0474034030/0608230142 domaine.du .barvy@gmail.com – domaine-du-barvy.com
  • Domaine BERTRAND : Maryse, Jean-Pierre et Julien BERTRAND Bonnège – 69420 Charentay 0474668596 domainebertrand@outlook.fr – domainebertrand.fr
  • Domaine Nicolas BOUDEAU : Nicolas BOUDEAU 375 Route des Jacquets – 69460 Odenas 04740313 85 -nicolas-boudeau@orange.fr
  • Manoir du CARRA : FamiIle SAMBARDIER 90 impasse du Manoir – 69640 Denicé 0474673824/0618486427 Jfs.ambardier@manoir-du-carra .com – manoir-du-carra.com
  • Gilbert CHETAILLE : Gilbert CHETAILLE 1041 route des Hauts de Chavanne 69430 Quincié en Beaujolais 0474043023/0673588617 giIbert.chetaille@orange.fr
  • Domaine CHEVALIER-METRAT: Marie-Noëlle,Cyrielle et Sylvain METRAT 374 Chemin du Roux – 69460 Odenas 0607992350 domainechevaliermetrat@wanadoo.fr
  • Domaine des CHEVALIERS : Loïc CONDEMINE 385 route des Balloquets – 69430 Quincié-en-Beaujolais 0611741013 condemineloic@neuf.fr
  • Domaine CRÊT DES GARANCHES : Sylvie DUFAITRE-GENIN 495 route du pavillon de Garanches-69460 0denas 0680006918 sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr- cretdesgaranches.fr
  • Guillaume DUVERNAY : Guillaume DUVERNAY 136 impasse du Bief – 69430 Quincié en Beaujolais 0687715276 guiIlaume.duvernay@orange.fr
  • Domaine SC DUVERNAY : Cyrille DUVERNAY 937 route de Saburin – 69430 Quincié en Beaujolais 0680452665 – contact@domaine-scduvernay.com /domaine-scduvernay.com
  • Emmanuel FELLOT : Emmanuel FELLOT Lieu-dit Pierre Filant – 69640 Rivolet 0677816887 ne.fellot@gmail.com – beaujolais-fellot.com
  • Domaine des FOURNELLES : Guillaume DUMONTET 137 Montée de Godefroy – 69220 Saint-Lager 0679 172753 – domainedesfournelles@outlook.fr domainedesfournelles.com
  • Domaine JAMBON : Emmanuel Jambon 166 chemin de Bergeron – 69220 Saint-Lager 062277 63 29 jambon.domainedesmaisonsneuves@orange.fr- jambon-pereetfils.com
  • Domaine JONCY : GuiIlaume JONCY 249 route du Chavagnon-69430 Quincié en Beaujolais 04 74 04 33 29/ 06 08 0751 76 domaine.joncy@orange.fr- domaine-joncy.com
  • Château de LA CHAIZE : Nicolas MIELLY La Chaize-69460 0denas 0474034105/ 06 11 649807 contact@chateaudelachaize.fr- chateaudelachaize.fr
  • Domaine de La POYEBADE : Fabienne et Marc DUVERNAY La Poyebade – 69460 Odenas 0474035155/0630164287 marc.duvernay@orange.fr-domaine-de-la-poyebade.com
  • Château de La TERRIÈRE : Francis PAINEAU 1031 route du Château – La Terrière – 69220 Cercié 0474667787/0689188779 catherine@terroirs-et-talents.fr- chateaudelaterriere.fr
  • Domaine LAFOREST : Pierre LAFOREST Chez Ie Bois – 793 route dubois – 69430 Régnié Durette 0474043503 contact@domaine-laforest.fr- domaine-laforest.fr
  • Domaine LES ROCHES BLEUES : Christiane et Dominique LACONDEMINE 961 Route du Mont Brouilly- 69460 Odenas 0632167220 domainelesrochesbleues@outlook.com – domainelesrochesbleues.com
  • LES TERRES DE LA FOLIE : ValérieTERRIER GAEC JONNERY TERRIER 283 rue du Beaujolais-69460 0denas 0678600217 – lesterresdelafolie@gmail.com

    Les Terres de la Folie à Odenas et sa production aux noms évocateur de « L’Enjôleuse » 2016 et 2014 ; « La Voluptueuse » Vieilles Vignes 2016 et 2014 (Photo FC)

 

  • Domaine du PÈRE BENOÎT : PascaI MUTIN 80 route de Beaujeu – 69220 Saint-Lager 04 74 66 81 20/06077839 90 domaineperebenoit@orange.fr- domaine-pere-benoit.com
  • Domaine du PÈRE JEAN : Julien MATRAY 185 route de la Glacière – 69220 Saint-Lager 0474668559/0698699343 domainedu perejean@gmail.com
  • Domaine Robert PERROUD : Robert PERROUD 775 route des Balloquets – 69460 Odenas 0615122842 robertperroud@orange.fr-robert-perroud .com
  • Domaine Olivier PEZENNEAU : Olivier PEZENNEAU 1350 route du Morgon-69640 Lacenas 06 14 19 02 65vins @olivier-pezenneau.com- olivier-pezenneau.com
  • Florent RUDE : Florent RUDE 55 Rue Bouchon -69430 Quincié-en-Beaujolais 0609633089 rude – florent@sfr.fr
  • Domaine RUET : Katy et David Duthel Voujon – 69220 Cercié 0474668500 – ruet.beaujolais@orange.fr /ruet-beaujolais.fr
  • Domaine du « TANE »: Jacques GENETIER 912 route de la Croix de Fer -La Jonchère 69460 Saint-Etienne des Oullières 0474034034/0667325397 info@domainedutane.fr – domainedutane.fr
  • Franck TAVIAN : Franck TAVIAN 2301, route des Crus-69220 Cercié 0474690226/0674646268 franck.tavian@orange.fr
  • Château THIVIN : Claude-Edouard GEOFFRAY La Côte de Brouilly-69460 0denas 0474034753/0668591020 chateau-thivin.com
  • Perrine TRICHARD : Perrine TRICHARD 402 route de Polanche – 69220 Saint-Lager 0672 22 90 52 perrine.trichard@gmail.com
  • Mathieu VERCHERE : Mathieu VERCHERE 598 route de Romarand-69430 Quincié en Beaujolais 0646023006 mathieu.verchere@hotmail.fr
L’Association Terre de Brouilly regroupe deux crus du Beaujolais, Brouilly et Côte de Brouilly. A eux deux, ils se partageant le Mont Brouilly. A paris, à l’Atelier Eiffel (75007), ils étaient 32 producteurs à s’être déplacés pour présenter leurs vins (Photo FC)