Saint-Emilion Classement  2012 : ce célèbre classement créé en 1954 et révisé tous les 10 ans vit celui de 2006 remis en cause et annulé en 2008. Un véritable fiasco doublé d’un imbroglio judiciaire ! La raison en fut la plainte déposée par les déclassés*. Le tribunal administratif de Bordeaux décidait  en 2009 que les déclassés ne l’étaient plus et que les promus le resteraient jusqu’en 2011 (le classement de 2006 a été définitivement annulé par le Conseil d’État, le 23 décembre 2011). On a pu imaginer l’anxiété des impétrants dans l’attente de ce futur classement. Il a été rendu publique en septembre 2012. Rappelons que les candidats au classement avaient jusqu’au 30 septembre 2011 pour déposer leur dossier.

* huit propriétés déclassées qui invoquèrent leur désarroi ne sachant plus quelle mention apposer sur leurs bouteilles et jetaient de ce fait le discrédit sur l’appellation.

96 dossiers de candidatures

96 dossiers de candidature ont été reçus auprès de l’INAO auquel l’organisme de défense et de gestion (ODG) de Saint-Emilion avait fait appel pour établir ce classement : 68 pour une reconnaissance en Grand cru classé et 28 pour une reconnaissance en Premier grand cru classé. Chaque candidat a du soumettre au jury dix millésimes. Au total, ce sont donc près de 1000 échantillons qui furent dégustés, à l’aveugle, par les examinateurs.

Ce qui est nouveau dans le classement 2012

I/Un jury « délocalisé ». Une seule préoccupation, montrer son indépendance tout en évitant les contestations ! Donc on fit appel pour la commission à 7 juges non bordelais qui n’avaient pas d’intérêts directs avec le futur classement. La dégustation n’était plus le seul critère de sélection. Il a fallu compter avec le terroir, la qualité des chais, et la conduite du vignoble. C’était à ces 7 juges de superviser l’ensemble des évaluations, y compris les dégustations.

II/ Un groupe de dégustateurs sélectionné par Qualisud. Ces dégustations (la dégustation comptait pour 50% dans la note finale)  furent assurées par un groupe de dégustateurs (au minimum 26) sélectionnés par Qualisud* (société de certification et de contrôle agricole). Il fut  encadré par Pierre Casamayor, ancien professeur au centre d’œnologie de Toulouse.

*Qualité-France était quant à lui chargé de procéder à l’examen de la notoriété, de l’assiette foncière et de la conduite de l’exploitation de chacun des candidats.

– La première étape pour tous

Dans un premier temps, tous les dossiers prétendant au classement furent jugés de la même façon avec quatre principaux critères pour établir la note :

1/La qualité et la constance des vins appréciées par dégustation des échantillons comptaient pour 50 %.

2/La notoriété appréciée au regard de la valorisation nationale ou internationale du vin de l’exploitation, de la mise en valeur du site, de la promotion et des modes de distribution comptait pour 20%.

3/La caractérisation de l’exploitation appréciée à partir de l’assiette foncière, de l’homogénéité de ou des entités culturales comptait pour 20%.

4/La conduite de l’exploitation tant sur le plan viticole que sur celui de l’œnologie comptait pour 10%.

– Seconde étape, la sélection des premiers grands crus classés

La seconde étape concernait les candidats dont la note finale était supérieure ou égale à 14 sur 20. Ces derniers pouvaient prétendre au classement de Premier Grand Cru classé. Pour y parvenir, ils furent jugés à nouveau et devaient obtenir au minimum 16 sur 20. La dégustation comptait pour 30%, la notoriété pour 35%, la caractérisation de l’exploitation pour 30%, et la conduite de l’exploitation pour 5%. Lors du dernier classement, seuls 13 châteaux détenaient le titre envié de Premier grand cru classé.

Classement des Saint-Emilion Grands Crus classés 2012 et premiers recours

Ce nouveau classement rendu publique en septembre 2012, est entré en vigueur dès la récolte 2012 et sera valable pour une durée de dix ans (jusqu’en 2022) à compter du 29 octobre 2012, date de publication de son arrêté d’homologation au Journal officiel de la République française. A noter qu’un  recours en annulation devant le tribunal administratif a été déposé par certains exclus dont Lucie Carle du château Croque-Michotte. Et par ailleurs, 3 viticulteurs déchus du classement 2012 dont Croque-Michotte avec Corbin-Michotte et La Tour du Pin-Figeac, ont déposé plainte contre X pour prise illégale d’intérêt. A suivre !

I/Saint-Emilion Premiers Grands Crus Classés A

  • Château  Angélus promu
  • Château Ausone maintenu
  • Château Cheval Blanc maintenu
  • Château Pavie promu

II/Saint-Emilion Premiers Grands Crus Classés B

  • Château Beauséjour (Duffau-Lagarrosse) maintenu
  • Château Beau-Séjour Bécot maintenu
  • Château Belair-Monange* maintenu
  • Château Canon** maintenu
  • Château Canon la Gaffelière promu
  • Château Figeac maintenu
  • Clos Fourtet maintenu
  • Château La Gaffelière maintenu
  • Château Larcis-Ducasse promu
  • Château La Mondotte promu
  • Château Pavie-Macquin maintenu
  • Château Troplong-Mondot maintenu
  • Château Trottevielle maintenu
  • Château Valandraud promu

*fusion avec Château MAGDELAINE qui sort donc du classement

**absorption par Canon des châteaux Curé-Bon et Matras qui sortent du classement

III/Saint-Emilion grands crus classés

  • Château L’arrosée maintenu
  • Château Balestard-la-Tonnelle maintenu
  • Château Barde-Haut promu
  • Château Bellefont-Belcier maintenu
  • Château Bellevue maintenu
  • Château Berliquet maintenu
  • Château Cadet-Bon maintenu
  • Château Capdemourlin maintenu
  • Château Le Châtelet promu
  • Château Chauvin maintenu
  • Château Clos de Sarpe promu
  • Château La Clotte maintenu
  • Château La Commanderie promu
  • Château Corbin maintenu
  • Château Côte de Baleau promu
  • Château La Couspaude maintenu
  • Château Couvent des Jacobins maintenu
  • Château Dassault maintenu
  • Château Destieux maintenu
  • Château La Dominique maintenu
  • Château Faugères promu
  • Château Faurie de Souchard maintenu
  • Château de Ferrand promu
  • Château Fleur-Cardinale maintenu
  • Château La Fleur Morange promu
  • Château Fombrauge promu
  • Château Fonplégade maintenu
  • Château Fonroque maintenu
  • Château Franc-Mayne maintenu
  • Château Grand Corbin maintenu
  • Château Grand Corbin-Despagne maintenu
  • Château Grand-Mayne maintenu
  • Château Les Grandes Murailles maintenu
  • Château Grand-Pontet maintenu
  • Château Guadet maintenu
  • Château Haut-Sarpe maintenu
  • Clos des Jacobins maintenu
  • Château Jean Faure promu
  • Château Laniote maintenu
  • Château Larmande maintenu
  • Château Laroque maintenu
  • Château Laroze maintenu
  • Clos la Madeleine promu
  • Château La Marzelle maintenu
  • Château Monbousquet maintenu
  • Château Moulin du Cadet maintenu
  • Clos de L’oratoire maintenu
  • Château Pavie-Decesse maintenu
  • Château Peby-Faugères promu
  • Château Petit-Faurie-de-Soutard maintenu
  • Château de Pressac promu
  • Château Le Prieuré  maintenu
  • Château Quinault l’Enclos promu
  • Château Ripeau maintenu
  • Château Rochebelle promu
  • Château Saint-Georges-Côte-Pavie maintenu
  • Clos Saint-Martin maintenu
  • Château Sansonnet promu
  • Château La Serre maintenu
  • Château Soutard maintenu
  • Château Tertre-Daugay maintenu
  • Château La Tour-Figeac maintenu
  • Château Villemaurine maintenu
  • Château Yon-Figeac maintenu