Rabaud-Promis (château) Premier Cru de Sauternes

Rabaud-Promis (château) Premier Cru de Sauternes (Bommes) : ce beau domaine de 33 ha se situe à la confluence des vallées de la Garonne et du Ciron, sur la colline de Bommes. Elle porte également les Châteaux de Sigalas-Rabaud, Lafaurie-Peyraguey et Haut-Peyraguey. Le sol est à l’image des meilleurs terroirs du sauternais, des graves à forte teneur d’argile avec un encépagement classique pour l’appellation : 80% de Sémillon, 18% de Sauvignon et 2 % de Muscadelle. Les vignes ont de 35 à 40 ans d’âge moyen. La pratique culturale est raisonnée. Les vendanges se font par tries successives.

La production annuelle est de 45 000 bouteilles en moyenne.

Second vin du Château : Domaine de l’Estramade

Jusqu’en 1903, un seul et grand domaine

Les origines de la propriété remontent à 1660. Le château  fut érigé au XVIIIe siècle par la famille Cazeau propriétaire du domaine jusqu’en 1819. Elle confia la construction de son château à l’architecte du Grand Théâtre de Bordeaux, Victor Louis (1731-1800).

Jusqu’en 1903, château Rabaud réunissait les actuels domaines Rabaud-Promis et Sigalas-Rabaud. La moitié fut cédée cette année là, à Adrien Promis, originaire d’une ancienne famille de viticulteurs girondins. A l’initiative de Fernand Ginestet, une société fut créée dans les années 1930, dans le but éphémère (en fait jusqu’en 1951) de rassembler à nouveau les deux Châteaux Rabaud. En 1950, Pierre Ginestet revend le Château Rabaud-Promis à Raymond-Louis Lanneluc. En 1974, Philippe Dejean qui avait épousé Michèle Lanneluc (petite fille de Raymond-Louis Lanneluc) devient régisseur du domaine. Il en sera le directeur 7 ans plus tard. Depuis, les chais ont été rénové avec l’installation de cuves inox, un équipement de cryo-extraction et à partir de 1986, un élevage en fût de chêne. Philippe Dejean a à son actif d’avoir fait nettement progresser les vins du château. Il est le seul dans le Sauternais à disposer d’un canon à grêle. Il est également président de l’Union des grands vins liquoreux de Bordeaux.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

lectus Nullam et, libero. mi, velit, ut Lorem ut dapibus venenatis facilisis