Clos des Jacobins Saint-Emilion Grand Cru classé (maintenu en 2012), Bordeaux, vin rouge : les 8,5 ha du clos bénéficie d’une belle croupe argilo-calcaire, à l’entrée de la cité médiévale de Saint-Emilion. On se trouve sur la route qui conduit à Libourne, au cœur des grands terroirs de Saint-Emilion, près des châteaux Grand Pontet et Figeac. Sur ces terrains constitués d’argile, de calcaire et de sable, le vignoble est planté à 75 % de merlot, 23 % de cabernet franc et 2 % de cabernet sauvignon. Depuis le XVIIe siècle, le vignoble très homogène est d’un seul tenant entourant les chais. Les vignes sont en pied de côte, bénéficiant ainsi de l’érosion du plateau (mélange d’éboulis calcaires et d’argiles), ce qui en fait un terroir plutôt précoce. La vinification et la macération à froid se fait dans des cuves en bois thermo-régulées et l’élevage dans des barriques à 90 % neuves pendant 18 mois.

  • La production annuelle est estimée entre 30 et 40 000 bouteilles.

Fleuron de la famille Decoster

Le Clos des Jacobins doit son nom à un couvent de frères prêcheurs dominicains datant du XIIIe siècle. Il hébergeait alors des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, d’où son surnom de Jacobins, sans aucun rapport avec le club des Jacobins de Robespierre. Après une longue éclipse, le Clos des Jacobins vécut une histoire récente plutôt perturbée (et notamment une sévère baisse de notoriété à partir de 1950). Il appartint à la maison de négoce Cordier, de 1964 à 2001, puis à Gérald Frydman (parfumeries Marionnaud). On lui doit les nombreux travaux de rénovation, conseillé par l’œnologue Hubert de Boüard, venu en voisin, du château Angélus. Le château fut finalement racheté en 2004 par Bernard Decoster, héritier du groupe électrique Legrand. Aujourd’hui, Thibaut et Magali Decoster* (son fils et sa belle-fille) qui habitent sur place sont à la tête du domaine. Les travaux de rénovation tant dans la vigne (drainage, renouvellement de certaines parcelles) que dans les chaix se sont achevés  redonnant tout son éclat à ce grand cru classé.

*Propriétaire également du château de la Commanderie Saint-Émilion Grand Cru classé en 2012.