Coteaux du Lyonnais AOC (région du Beaujolais), vins rouges, rosés, blancs : l’appellation Coteaux du Lyonnais prolonge le Beaujolais dont elle tire quelques ressemblances, tout en étant proche de la Côte Rôtie qu’elle jouxte par le sud. Il s’agit du vignoble historique de Lyon. Ces 350 ha de coteaux, très morcelés, sont en fait une très agréable transition entre la Bourgogne et la vallée du Rhône. Ils se répartissent sur quarante-neuf communes ceinturant l’agglomération lyonnaise par l’ouest du Mont- d’Or au nord jusqu’à la vallée du Gier plus au sud.

Ce terroir de décomposition d’arêtes granitiques bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel qui permet au gamay noir à jus blanc de bien s’épanouir. La production avoisine les 23 000 hl, fournissant des vins rouges souples, fruités et gouleyants, vinifiés selon la méthode beaujolaise (à boire jeunes) et des vins blancs à base de chardonnay et d’aligoté, des vins qui, dans les bouchons de Lyon, accompagnent les spécialités régionales.