Côtes de Duras AOC (sud-ouest), vins rouges, rosés, blancs secs et moelleux : le vignoble des Côtes de Duras est l’une des trois Appellations d´Origine Contrôlée en Lot-et-Garonne (avec Buzet et les Côtes du Marmandais). Il avoisine les appellations Entre-deux-Mers, Sainte-Foy-Bordeaux et Bergerac. Aux confins du Lot-et-Garonne, de la Gironde et de la Dordogne, ce vignoble rive droite du Dropt (affluent de la Garonne) est dans l’exact prolongement de l’Entre-deux-Mers. Il semble d’ailleurs avoir prospéré à l’ombre de son proche cousin bordelais. L’appellation, très morcelée sur des coteaux bien exposés, atteint aujourd’hui 2 200 ha, bénéficiant d’un climat moins pluvieux et plus chaud qu’à Bordeaux.

Les rouges qui représentent 60 % de la production sont issus du merlot, du cabernet sauvignon et du cabernet franc. Ils se réservent les sols d’argiles compactes mélangées de calcaires. Là, ils donnent des vins au nez de fruits rouges et noirs, agréablement épicés, avec un bel équilibre et beaucoup de fraîcheur. Riches en tannins, ils se bonifient agréablement jusqu’à 8 ans. Très tôt d’ailleurs, il est possible d’apprécier leurs arômes vifs et fringants.

Les cépages blancs (sauvignon, sémillon et muscadelle) s’octroient quant à eux des sols de marne et de molasse appelés boulbènes. Ils y produisent des vins secs, nerveux, légers et fruités, avec des arômes de vanille, d’épices douces et de fruits jaunes (à boire dans les 5 ans). Les blancs moelleux à la réputation montante s’élaborent à la faveur d’automnes exceptionnels offrant quelques cuvées prestigieuses.