Côtes de Gascogne, Vin de Pays (sud-ouest), vins rouges, rosés, blancs : les Côtes de Gascogne sont devenus depuis 2009, IGP (indication géographique protégé), ex. Vin de Pays produit dans la zone Armagnac. Cette immense appellation de près de 15 000 ha s’étale des pieds des Pyrénées aux portes de l’Atlantique. Elle couvre tout l’ouest du département du Gers  dont elle occupe les 2/3 du vignoble. On y distingue 3 grands secteurs qui étrangement ont la forme d’une feuille de vigne : le Bas Armagnac,  la Ténarèze et le Haut Armagnac sur des sols essentiellement sableux,  argileux et calcaires. Près de 90% de la production sont consacrés aux vins blancs. Ils sont le fruit du couple colombard et ugni blanc, assemblage fleuron des Côtes de Gascogne, complété il est vrai par le gros manseng,  le sauvignon et le chardonnay. Ils offrent des vins aux arômes de fruits blancs, d’agrumes, avec une attaque en bouche tonique et fraîche. Légers en alcools, les Gascogne blancs sont à boire jeunes et frais. Avec plus de 830 000 hl chaque année, le Gers est ainsi le premier département français producteur d’IGP (Vin de Pays) blanc (soit 100 millions de bouteilles exportées à plus de 70 % vers le nord de l’Europe). Une production plutôt atypique dans une zone majoritairement tournée vers le vin rouge ! Ces derniers ne représentent encore que 8 % de la production des Côtes de Gascogne. Ils sont bien élaborés, corsés, généreux, avec des arômes de fruits rouges à base de trois cépages, tannat, merlot et les cabernets.