Côtes du Roussillon AOC, vins rouges, rosés, blancs : cette appellation étale ses vignobles au sud et à l’ouest de Perpignan sur 118 communes des Pyrénées-Orientales, totalisant 5 600 ha. Elle est bordée par la mer à l’ouest et encadrée de trois massifs : les Corbières, le Canigou et les Albères. De cette aire d’appellation se distinguent très nettement quatre grandes zones avec des sols très divers de calcaires, argilo-calcaires, schiste, gneiss, granit et terrasses alluvionnaires :

La vallée de l’Agly (au nord)

La vallée de la Têt (au centre)

La vallée du Tech (au sud)

La plaine de la Salanque au bord de la Méditerranée (à l’est).

 

–         Les Côtes du Roussillon rouges (85 % de la production) sont le fruit d’un assemblage de carignan (60 %), de grenache noir, de syrah, de mourvèdre et de lladoner. Il donne des vins charnus, fruités (griotte, mûre, cassis) avec une touche bien marquée d’épicé et de grillé. Ce sont des vins à garder de 1 à 4 ans.

–         Les Côtes du Roussillon  blancs sont élaborés à partir du macabeu, du grenache blanc et parfois avec une petite quantité de malvoisie. Pour personnaliser leurs cuvées, les vignerons utilisent en complément la marsanne, la roussanne et le vermentino (ou rolle) donnant des vins très typés qui développent au nez des arômes de fruits jaunes avec une pointe de vanille.

–          Les rosés à la teinte rose vif et aux arômes de petits fruits rouges sont vinifiés par saignée de carignan, de grenache noir, de mourvèdre et de syrah.