Couderc (Georges) hybrideur

Couderc (Georges) : il est sans doute le plus célèbre des hybrideurs français. Georges Couderc (1850-1928) a en effet créé plusieurs centaines de ces hybrides qui sont désignés avec son nom et un numéro courant. La plupart sont des croisements entre espèces européennes vitis vinifera et américaines.

Mais Georges Couderc est aussi allé plus loin. Il a sélectionné des hybrides producteurs directs, sans porte-greffe tel le Couderc 7120, référence mondiale. Dans ses laboratoires de chimie, il a mis au point des moyens de lutte contre le mildiou, l’oïdium ou encore le redoutable blak-rot apparu dans le Bordelais.

Il a ainsi contribué à surmonter la crise du phylloxéra. Au milieu du XXe siècle, les cépages hybrides producteurs directs, critiqués pour la faible qualité de leur vin firent l’objet d’une sévère réglementation. On n’en plante plus. Le vignoble hybride fut détruit peu à peu dans les années 1960.

Voir Couderc (cépage noir).

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

at Sed adipiscing id ut Aenean odio Aliquam libero