Deuxième nez

Deuxième nez : lors d’une dégustation, lorsque le vin est immobile, un premier nez permet de percevoir les arômes les plus prégnants. Le second nez s’obtient après avoir remué le verre ce qui a pour résultat d’exhaler les arômes cachés, des arômes moins légers, les arômes secondaires. Ils naissent au cours de la fermentation.

Ces arômes sont liés à la richesse en sucre des raisins.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

eleifend quis, fringilla elementum Aliquam sit