Duché d’Uzès (AOC Duché d’Uzès) appellation de la vallée du Rhône, vins rouge, rosé, blanc : c’est fait ! Depuis juin 2012, après presque vingt ans d’efforts et un parcours parsemé d’embûches, la reconnaissance officielle de l’AOC Duché d’Uzès est effective (à partir du millésime 2012). En fait, peu de changement par rapport au statut précédent d’IGP (ex Vin de Pays). Pour les densités de plantation, elles sont fixées à 3 500 pieds minimum pour les vignes en place et 4 000 pieds minimum pour les nouvelles plantations. Quant au rendement, il passe pour les vins rouges à 48 hl/ha au lieu des 55 hl/ha en IGP et reste à 55 hl/ha pour les blancs et les rosés. A noter que les producteurs des vins du Duché d’Uzès ont créé leur propre bouteille. Enfin, l’AOC Duché d’Uzes a choisi comme inter-profession référente Inter Rhône. Il faut dire que son siège est situé à Avignon alors que celui du CIVL (Comité intrerprofessionnel des vins du Languedoc) se trouve beaucoup plus loin, à Narbonne.

Un vignoble de coteaux entre Nîmes et Alès

Le vignoble du Duché d’Uzès occupe essentiellement la région des garrigues gardoise  dotées de sols argilo-calcaires connus pour ses truffes*, avec pour voisins au sud-ouest, les Coteaux du Languedoc, au sud-est, les Costières de Nîmes, à l’est, les Côtes du Rhône et au nord, les Coteaux du Vivarais. La zone d’appellation s’étend autour de la ville d’Uzès et comprend en grande partie le territoire historique du  Duché d’Uzès, couvrant 77 commune du Gard. Là, sur des coteaux magnifiquement exposés, la vigne cohabitent avec les oliviers, les  pêchers, les abricotiers et les chênes truffiers. L’appellation concerne 15 caves coopératives et 49 caves particulières avec un  volume de production annuel de 9 000 hl (1,2 millions de bouteilles).

  • Les rouges (65 % de la production) sont à base de syrah et de grenache complétés de carignan, de mourvèdre et de cinsault. Ce sont des vins colorés et puissants, épicés et fruités, souvent marqués d’une pointe de réglisse, de poivre ou d’olive noire.
  • Les rosés (25 % de la production) sont issus majoritairement du grenache (50 %) et de la syrah avec en cépages complémentaires, le carignan, le mouvèdre et le cinsault. Les rosés frais et vifs, à la robe pétale de rose, teintée de violine exhalent les fruits mûrs.
  • Les blancs dorés avec 2 cépages dominants, le viognier et le grenache fournissent à l’appellation, 10 % environ de sa production. Ce sont des vins d’une belle intensité aromatique avec des notes d’abricot et de fruits secs. Ainsi, en plantant sur des sols adaptés des parcelles de viognier, en réhabilitant le grenache blanc, en tentant aussi la culture de roussanne, de marsanne ou même d’ugni blanc, les vignerons ont bousculé la tradition qui voulait que la vigne ici ne produise que du rouge ou du rosé !

*Les arômes des Vins du Duché d’Uzès s’harmonisent particulièrement avec les truffes fraîches ou les préparations truffées

Caves et domaines de l’appellation (liste non exhaustive) :

  • Arpaillargues – Domaine Deleuze Rochetin,
  • Baron – Les Vignes de l’Arque,
  • Belvezet – Domaine de Puech Saint Martin
  • Blauzac – Domaine de Malaïgue,
  • Bourdic – Domaine Chabrier Fils,
  • Bourdic – Les Collines du Bourdic,
  • Cruviers Lascours – Les Claux des Tourettes,
  • Durfort – Les Coteaux Cévenols,
  • Massillargues Attuech – Les Vignerons de la Porte des Cevennes,
  • Montaren et Serviers – Les Vignerons de Montaren Serviers,
  • Saint Chaptes – Domaine de la Tour,
  • Saint-Dezery – Les Vignerons de Saint-Dezery,
  • Saint-Maximin – Domaine aqueduc,
  • Saint-Siffret – Domaine Reynaud,
  • Uzès – Domaine Saint Firmin.