Enrichissement par micro-oxygénation (ou micro-bullage) : le procédé consiste tout simplement à injecter dans les cuves ou les barriques de petites quantités d’oxygène. On évite ainsi les arômes de renfermé que rencontre un vin élevé à l’abri de l’air. Cela renforce l’aération naturelle du vin à travers la porosité du bois. Cette technique bon marché a pour effet d’assouplir et d’affiner la plupart des vins même ceux élevés sous bois. Voir : Micro-oxygénation.