French paradox

French paradox : le vin représente à lui seul toute une pharmacopée. Elle a véritablement explosée lorsqu’en 1990 un article publié dans la revue Health démontrait l’existence d’un french paradox. Les français, bien que consommateurs de tabac et de nourritures riches en graisse, étaient moins victimes de maladies cardio-vasculaires que les autres pays occidentaux. Des chercheurs vont démontrer que cette résistance aux maladies cardiaques est liée à la consommation raisonnable de vin rouge (un à trois verres par jour). L’action potentiellement bénéfique des polyphénols (puissant antioxydant) du vin comme responsables d’un effet vasodilatateur via la production de monoxyde d’azote par les cellules endothéliales contenus dans le vin rouge est régulièrement mise en avant dans cette protection.

Voir : santé.

François

  • 1990 – Les grands vins du monde, préfacé par Gérard Depardieu. 
  • 1992 – Grands et petits vins de France, préfacé par Jean Carmet.
  • 1996 – Le guide des grands et petits vins de France, préfacé par Alain Favereau.
  • 2000 – The Flammarion Guide to World Wines
  • 2013 – Les vignobles mythiques, aux éditions Belin préfacé par Pierre Lurton (Cheval Blanc et Yquem).
  • 2014 – Prix Amunategui-Curnonsky décerné par l’APCIG (association professionnelle des chroniqueurs de la gastronomie et du vin).
  • 2016 – Cépages & Vins aux éditions Dunod.
  • 2020 – Cépages & Vins, nouvelle édition, éditions Dunod.

Table des matières

Voir aussi

Nos derniers articles

Voir aussi

Autres articles qui pourraient vous intéresser

libero sed commodo consequat. mattis ipsum