Fronton* AOC (sud-ouest), vins rouges et rosés : c’est le vignoble le plus proche de Toulouse, à une trentaine de km au nord, en direction de Montauban. Il se partage entre 2 départements, la Haute-Garonne et le Tarn-et-Garonne. Il recense aujourd’hui près de 2400 ha. La vigne se concentre sur des terrasses alluviales argilo-graveleuses entre le Tarn et la Garonne. L’appellation qui se décline en   rouge et  rosé doit tout à son cépage fétiche, la négrette. Si les premiers ceps ont bien été plantés par les romains, la négrette est arrivée au XIIe siècle, un cépage unique au monde importé par les chevaliers de saint Jean-de-Jérusalem depuis Chypre.

Les vins sont tous issus en majorité de la négrette (entre 50 et 70 %) avec en complément, les cabernets, la syrah, le gamay, le fer servadou et le malbec. La négrette offre des vins rouges souples et élégants (élevés sous bois, ils sont corsés et charpentés), aux arômes de fruits (cassis,  mûre et de framboise), de fleurs (violette et pivoine) et d’épices (réglisse et poivre). Ils se gardent 3 ou 4 ans avant d’atteindre leur plénitude.

Les rosés qui sont à boire jeunes sont vifs et fruités avec des arômes de fruits rouges et d’acacia.

*Voir : Côtes du Frontonnais ancien nom de l’appellation Fronton, regroupant également les vins de Vallaudric.